Top News

Le président tunisien Saïd annonce à Macron qu’un dialogue national aura lieu prochainement

Le président tunisien Kais Saied prête serment en Tunisie, le 23 octobre 2019. REUTERS/Zoubair Souissi

PARIS (Reuters) – Le président tunisien Kais Saied a déclaré au président français Emmanuel Macron qu’un dialogue national aurait lieu bientôt, a annoncé samedi le bureau de Macron.

La mention du dialogue par Saeed serait sa première indication depuis qu’il a pris ses fonctions en juillet qu’il est prêt à consulter plus largement sur la recherche d’une sortie de crise.

Il a suspendu le parlement élu, ignoré une grande partie de la constitution de 2014, s’est accordé le pouvoir de légiférer par décret, a nommé un nouveau Premier ministre et a déclaré qu’il formerait un comité pour amender la constitution.

L’administration Macron de l’Elysée a déclaré: “Saïd a indiqué que le gouvernement sera formé dans les prochains jours et qu’un dialogue national commencera dans son sillage”.

Une déclaration du bureau de Saïd après l’appel n’indiquait aucun plan de dialogue – une idée que d’autres acteurs clés de la politique tunisienne ont poussé pour résoudre la crise.

L’intervention de Saied a soulevé des questions sur les acquis démocratiques de la Tunisie depuis la révolution de 2011 qui a déclenché le printemps arabe.

L’influente Union générale tunisienne du travail et les principaux partis du parlement sans majorité ont exhorté Saïd à les engager dans un dialogue sur la constitution et le système politique tunisiens.

Bien que l’intervention de Said semble être en vogue après des années de stagnation économique et de paralysie politique, l’opposition à celle-ci s’est accrue au cours des deux mois qui ont suivi sans feuille de route claire pour mettre fin à la crise.

READ  Michalac met en garde Wallaby contre l'anticipation du flair français

Saeed a nommé mercredi Najla Bouden Ramadan au poste de Premier ministre et lui a demandé de former rapidement un gouvernement, mais elle devrait avoir moins de pouvoirs que les précédents Premiers ministres.

La Tunisie fait face à une crise budgétaire imminente et les pourparlers avec le Fonds monétaire international sur un plan de sauvetage ont été interrompus lorsque Saied a limogé le gouvernement précédent en juillet.

(Reportage de Sudeep Kar-Gupta à Paris et Tarek Amara en Tunisie). Écrit par Angus McDowell; Montage par Catherine Evans et Daniel Wallis

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer