Economy

Le Premier ministre irakien soutient le maintien de la présence des forces américaines

Émis en :

Washington (AFP) – Dans une interview publiée dimanche, le Premier ministre irakien Mohammed Shia al-Sudani a défendu la présence ouverte des forces américaines et étrangères dans son pays.

« Nous pensons que nous avons besoin de forces étrangères », a déclaré Sudani au Wall Street Journal dans sa première interview avec les États-Unis depuis sa prise de fonction en octobre.

Les forces américaines et de l’OTAN forment des soldats irakiens sur la façon de combattre l’État islamique.

« L’élimination de l’Etat islamique a besoin de plus de temps », a ajouté Al-Sudani.

Ses propos sont importants car les partis qui le soutiennent et contrôlent le parlement sont alliés à des factions pro-iraniennes et très hostiles aux États-Unis. L’Irak dépend également de l’Iran pour le gaz naturel et l’électricité.

Les États-Unis ont environ 2 000 soldats stationnés en Irak pour former et conseiller les forces irakiennes. L’OTAN a également plusieurs centaines de soldats là-bas, dans un rôle non combattant.

Al-Sudani a déclaré que l’Irak souhaitait entretenir de bonnes relations avec les États-Unis et l’Iran.

« Nous nous efforçons d’y parvenir », a-t-il déclaré. « Je ne vois pas que c’est impossible, car je vois que l’Irak a de bonnes relations avec l’Iran et les Etats-Unis », a-t-il ajouté.

Al-Sudani fait également face à une population durement touchée par une crise économique et aspirant à une vie meilleure.

Sa visite à Téhéran fin novembre a été marquée par des promesses de coopération renforcée sur les questions économiques et de sécurité.

Dans l’interview publiée dimanche, Al-Sudani a clairement indiqué qu’il voulait s’entendre avec les États-Unis, qui sont engagés dans une confrontation avec l’Iran.

READ  La France va empêcher la hausse des prix du gaz naturel et de l'électricité

Il a déclaré qu’il aimerait envoyer prochainement une délégation de haut niveau à Washington, peut-être en prélude à une rencontre avec le président Joe Biden.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer