World

Le Parquet européen se vante d'avoir déjoué une fraude de 200 000 euros

Le parquet de l'Union européenne a annoncé qu'une fraude d'un montant de 200 000 euros avait été déjouée.

Le communiqué indique que le tribunal municipal de Sofia a imposé une amende de 3 000 BGN à l'entreprise accusée après l'enquête menée par les procureurs dans l'affaire Laura Kovici.

Dans cette affaire, une tentative de fraude a été révélée par la falsification de documents relatifs à une demande de financement européen pour la construction et l'équipement d'un atelier de réparation automobile.

L'entreprise anonyme, qui a demandé des fonds, a sollicité le soutien du Fonds d'État « Agriculture ». Il était prévu que les fonds seraient alloués par l'Union européenne (85 pour cent) et le budget bulgare (15 pour cent).

L'enquête a conclu que de faux documents avaient été présentés avec la demande : certificats d'études, permis de construire et prix des équipements.

L'argent n'a pas été payé et le tribunal a imposé une amende de 3 000 BGN en vertu d'un accord après que l'accusé a plaidé coupable.

Le budget de l'Union européenne n'a donc pas été touché, a annoncé le Parquet européen.

Il y a quelques jours, le parquet de Laura Kioveschi à Sofia s'est vanté d'avoir traduit en justice un agriculteur soupçonné de fraude aux subventions et de falsification de documents.

Le suspect est propriétaire d'une ferme ovine dans la commune de Varchets, dans la région du Montana. Il a demandé des fonds pour moderniser son exploitation agricole d'un montant de 134 770 BGN, dont 85 pour cent étaient des subventions.

Afin d'obtenir l'argent, le suspect a dû présenter un certain nombre de documents, dont un prouvant qu'il n'avait aucune dette fiscale actuelle.

READ  Au-delà du pain aux bananes : comment faire passer les bananes mûres au niveau supérieur

L'inspection menée par le Fonds d'État « Agriculture » a montré que l'agriculteur avait des obligations fiscales et qu'il a présenté un faux document lors de sa demande de fonds. Par conséquent, il n’a pas reçu le montant requis.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer