Economy

Le nombre de femmes dans les conseils d’administration au Royaume-Uni a augmenté de 50%, mais des défis de parité demeurent Actualités des affaires et de l’économie

Le nombre de femmes dans les conseils d’administration des 350 plus grandes sociétés cotées du Royaume-Uni a bondi de plus de 50% depuis 2015, mais les femmes sont toujours sous-représentées aux postes de direction les plus élevés.

Les femmes occupent désormais plus d’un tiers des sièges des conseils d’administration des plus grandes entreprises britanniques, ce qui répond à l’objectif du gouvernement il y a cinq ans.

Le nombre de femmes dans les conseils d’administration des 350 plus grandes sociétés cotées au Royaume-Uni a bondi de plus de 50% depuis 2015, ce qui signifie que 34,3% de tous les sièges des conseils d’administration sont désormais occupés par des femmes, a déclaré un panel indépendant dans un rapport publié. mercredi. . Les femmes occupent au moins un tiers des sièges au conseil d’administration de 220 entreprises, contre 53 il y a cinq ans.

Si les entreprises ont atteint l’objectif de devenir membre du conseil d’administration, les femmes sont encore à la traîne dans la compétition pour les postes de direction, en particulier dans les petites entreprises. Les femmes occupent 26,5 pour cent des sièges des comités exécutifs dans les 100 plus grandes entreprises et seulement 21,7 pour cent de ces sièges dans les petites entreprises.

“Les progrès ont été plus forts avec des postes non exécutifs dans les conseils d’administration, mais les années à venir verront plus de femmes occuper des postes de direction”, a déclaré Philip Hampton, l’ancien président de la Royal Bank of Scotland qui a dirigé le comité. “C’est ce qu’il faut pour préserver les changements qui ont été apportés.”

READ  les offres débarquent sur les Freebox, une autre vente mobile privée, des mises à jour

Le gouvernement britannique a fixé l’objectif d’un tiers dans le cadre d’un effort visant à encourager les entreprises à augmenter volontairement le nombre de femmes dans leurs conseils d’administration et à des postes de direction. D’autres pays, dont la France, la Norvège, la Suède et l’Italie, ont établi des quotas juridiquement contraignants.

Le comité britannique a déclaré que les femmes occupaient 43,8% des sièges des conseils d’administration des sociétés des 40 plus grandes sociétés cotées en bourse en France. Le chiffre correspondant pour la Norvège est de 39,5%, la Suède 37,3% et l’Italie 36,5%.

Le ministre des Affaires, Coase Quarting, a déclaré qu’il espérait que l’approche volontaire du Royaume-Uni servira d’exemple à d’autres pays.

«L’approche bénévole du gouvernement britannique pour accroître la représentation des femmes dans les conseils d’administration a été un énorme succès et j’espère qu’elle servira de modèle pour les pays du monde entier qui cherchent à rendre les affaires plus représentatives de la société», a déclaré Kwarteng dans un communiqué.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer