Economy

Le ministre français de l’Economie prolonge les subventions à l’électricité jusqu’en 2025

Avec des factures toujours « très élevées » par rapport à fin 2021, « je nous donne deux ans pour finir » les subventions à l’électricité d’ici début 2025, a déclaré Bruno Le Maire à la radio française. LCI – Un jour après s’être engagé à réduire la dette et le déficit de la France en réduisant les dépenses publiques.

Entreprise publique d’énergie FED Il a produit l’année dernière la plus faible quantité d’électricité en 30 ans, plusieurs réacteurs nucléaires – le cœur du système électrique français – ayant été arrêtés en raison d’une corrosion détectée en urgence. systèmes de refroidissement.

énergie Les prix ont également augmenté dans toute l’Europe, le flux de gaz russe étant étouffé depuis l’attentat de Moscou. Ukraine L’année dernière.

Les augmentations des factures d’électricité ont été moins drastiques en France grâce aux subventions de l’État, à 4% en 2022 et 15% cette année – pour un coût prévu de 45 milliards d’euros en 2023.

Le gaz n’est plus pris en charge

Mais Le Maire a déclaré qu’il n’était « plus nécessaire de maintenir » les subventions à l’essence car les prix ont de nouveau chuté, et il s’est engagé à y mettre fin cette année.

Le ministre des Finances a déclaré jeudi qu’il était temps de réduire les dépenses publiques pour réduire le déficit budgétaire annuel et la dette globale de la France, l’un des fardeaux les plus élevés de l’Union européenne à 27.

Les deux chiffres ont été gonflés par la réponse « tout ce qu’il faut » de Paris à la crise des coronavirus et aux prix élevés de l’énergie.

READ  La réouverture de Disneyland Paris est une étape importante

Le Maire a insisté dans une interview à un quotidien régional Curie Picard.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer