Top News

le Conseil d’État valide la fermeture des cinémas et des théâtres au regard du «contexte sanitaire»

Pas de réouverture des salles: le Conseil d’Etat a validé, mercredi 23 décembre, la fermeture des théâtres et cinémas, décidée par le gouvernement jusqu’au 7 janvier au moins, en vue de la “Contexte sanitaire” et toi “Risque d’épidémie croissante à court terme”.

Saisie en urgence par les professionnels de la culture, la plus haute juridiction administrative les a cependant partiellement partagés, précisant que si la situation devait s’améliorer sur le front des coronavirus, “Leur fermeture ne pouvait être maintenue au seul motif qu’il y avait un risque” contamination dans ces lieux.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi «Les trois quarts de nos projets s’effondrent»: le quotidien «insoutenable» des théâtres en crise

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé le 10 décembre qu’il maintiendrait la fermeture des lieux culturels, malgré la fin de l’enfermement le 15 décembre. Ceci en raison de la pression épidémique et pour une durée indéterminée, au moins jusqu’au 7 janvier.

Cette décision “A suscité l’incompréhension totale de tous les acteurs du secteur”, a relevé plusieurs associations de cinéma, qu’elles soient producteurs, réalisateurs ou distributeurs (ACID, API, ARP, FNCF, SCAM, UPC…), à l’origine de l’un des neuf recours.

“La grande majorité des autres secteurs économiques ont pu reprendre leurs activités, quels que soient les flux générés sur le territoire”, “Les cinémas ont un protocole sanitaire reconnu” et “L’ensemble de la communauté artistique et professionnelle avait travaillé dur et investi dans la réouverture des cinémas”, ils se disputèrent.

Plus d’informations à venir.

Le monde avec l’AFP

READ  Le rugby australien s'apprête à revoir les restrictions de test sur les joueurs étrangers

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer