Top News

Le Belge Lambert remporte la première étape du Tour de France sous la pluie

Si le coureur belge Yves Lambert a créé la surprise en remportant l’étape d’ouverture du Tour de France, le double champion Tadej Pogacar ne devait pas s’alarmer de sa troisième place samedi.

Sa priorité était de tester ses jambes en course et de devancer son compatriote slovène et principal rival Primoz Roglic, le vice-champion 2020, qui était huitième au moment de l’épreuve.

« Je me sens confiant et épanoui, malgré le stress et les tensions pour moi », a déclaré Poojacar. « C’est toujours l’une de mes meilleures rondes de départ. »

Lambert est l’ancien champion du monde du contre-la-montre par équipe, mais c’était sa première victoire de la tournée de trois semaines. Il a réussi un temps de 15 minutes et 17 secondes sur la route de 13 kilomètres autour de Copenhague.

Le pilote Quick-Step Alpha Vinyl avait cinq secondes d’avance sur son compatriote Wout van Aert – coéquipier de Roglic chez Jumbo-Visma – et sept secondes sur Pogacar, qui dirige l’équipe des Émirats arabes unis. Pogacar avait neuf secondes de retard sur Roglic.

Lambert n’en revenait pas quand il réalisa qu’il avait gagné, essuya ses larmes et mit ses mains sur sa bouche.

Il ne pouvait rien croire d’autre non plus en battant Van Aert, triple champion du monde de cyclo-cross, vainqueur de plusieurs classiques d’une journée et double champion du test national.

« Vous avez battu l’incroyable Van Aert ! C’est incroyable pour moi, je n’aurais jamais pensé porter le maillot jaune. Ma tête explose », a déclaré Lambert. Je m’attendais à terminer à la dixième place. Cela aurait été trop bien, et maintenant j’ai battu tous les meilleurs. »

READ  Rapports: la légende française Zinedine Zidane pourrait être le prochain entraîneur de l'équipe nationale du Brésil

Il pleuvait lorsque Roglic a terminé sous un ciel gris juste après 16h30, toujours à verse lorsque le Pogacar a décollé environ 40 minutes plus tard. Bien qu’il soit spécialiste du mouillé, Poujacar s’est montré prudent dans le premier virage.

Cela aurait pu lui coûter la victoire.

Les coureurs sont partis sous les acclamations.

« Il y avait tellement de bruit qu’on entendait à peine quelque chose dans l’écouteur », a déclaré le pilote français David Gaudeau.

Le niveau de bruit a de nouveau augmenté lorsque le coureur local Jonas Weinggaard – coéquipier de Roglic et finaliste du Tour l’an dernier – a sprinté sur la rampe de départ. Il a terminé septième, à une seconde de Roglic.

De grandes parties de la capitale danoise ont été fermées. Les routes mouillées ont rendu la route délicate, en particulier la partie pavée du palais d’Amalienborg, la résidence principale de la famille royale du Danemark.

Le coureur suisse Stefan Bisiger est tombé deux fois mais a continué.

Le théâtre surpasse les autres monuments les plus célèbres de la ville, dont la statue de la Petite Sirène, perchée sur son siège à l’entrée du port.

Parmi les milliers de fans, certains brandissant le drapeau danois rouge et blanc, la Première ministre Mette Frederiksen.

« J’ai grandi avec mon père collé à la télévision en regardant le Tour de France », a déclaré Frederiksen.

Plus tôt, le prince héritier danois Frederick a pris la route.

C’est formidable de voir autant de soutien pour le Tour à domicile », a déclaré le joueur de 54 ans, portant un casque, un short et un T-shirt. Le palais a également publié de vieilles photos sur Instagram de membres de la famille royale danoise faisant du vélo, y compris l’arrière-grand-père de Frederick, le roi Christian X et l’actuelle reine Margaret.

READ  "Da Vinci Violin" aux enchères en France

Il y a encore deux étapes au Danemark ce week-end, dont la traversée du pont du Grand Belt reliant l’île de Nouvelle-Zélande, où se trouve Copenhague, et l’île centrale de Fionie.

Le premier départ devait avoir lieu au Danemark – mais pour la 24e fois la course a commencé hors de France – en 2021 mais a été reporté d’un an en raison de la pandémie de coronavirus.

Après les étapes danoises, les coureurs se rendent en France avec une étape entre Dunkerque et Calais.

La course se termine à Paris le 24 juillet.

Pendant ce temps, la police a mené une enquête approfondie avec Bahrain Team Victorious et a confisqué plus de 450 capsules de substances non identifiées dans une maison en Slovénie lors de raids à travers l’Europe, a rapporté Eurojust samedi.

Les résidences des passagers et du personnel ont été perquisitionnées et l’hôtel de l’équipe au Danemark a été perquisitionné cette semaine.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer