sport

Lambert choque les « grands hommes » en ouverture du Tour de France

émis en : la moyenne:

Copenhague (AFP) – Le Belge Yves Lambert a remporté la première étape du Tour de France vendredi, fracassant la porte le jour de l’ouverture alors que la foule bravait la pluie le long du parcours de 13,2 kilomètres dans le centre de Copenhague.

Le pilote Quick-Step Lambert a subi moins de pluie avec un départ tardif que le favori d’avant-course, terminant à cinq secondes de son compatriote Wout van Aert, avec le champion en titre Tadej Pogacar troisième, à sept secondes de la tête.

Des foules immenses ont envahi la route de la capitale danoise sous les acclamations résonnant dans toute la ville alors que les cavaliers se pressaient devant la statue de la Petite Sirène, le Blox face au port et le palais d’Amalienborg, où le prince héritier Frederick s’est joint à la célébration.

Lambert, 31 ans, était ému lorsqu’il a réalisé qu’il porterait le maillot jaune de capitaine lors de la deuxième étape de samedi.

« J’espérais faire partie du top 10, mais pas ça », a déclaré le champion de Belgique 2021 du contre-la-montre.

« Vous avez battu les grands. »

Pogacar, le double tenant du titre, portait le maillot blanc en tant que coureur le plus rapide des moins de 25 ans.

« C’est super d’être de retour sur le circuit, le maillot blanc était mon objectif aujourd’hui », a déclaré le capitaine de l’équipe nationale des Émirats arabes unis.

« J’ai adoré la foule et c’était le bon moment pour diriger le commandement général contre mes rivaux », a-t-il déclaré.

READ  La ville française de Dunkerque propose d'interdire les rassemblements publics

Le coureur néerlandais Matthew van der Poel avait donné le ton au début lorsque la pluie était à son paroxysme, mais n’a pas pu survivre au dépassement des gros canons.

Le visage ridé de douleur à cause de l’effort inlassable et de la pression de la route de pluie ennuyée, Van Aert a pris la tête devant son grand rival, le champion du monde Filippo Ganna, qui a été crevé en cours de route.

Le Slovène Pogacar a ensuite lancé le défi à ses challengers en titre naviguant à travers les flaques d’eau, alors que le joueur de 23 ans a décollé sous tous les angles lors d’un Pro Tour.

Brech espérait qu’Adam Yates était une image de détermination sinistre à la porte de départ, mais après une production de chrono dans le plateau supérieur, le vainqueur a terminé 23 secondes tandis que son coéquipier Geraint Thomas n’était que deux secondes plus lent.

On estime qu’un demi-million de spectateurs ont bordé les rues de Copenhague pour l’étape d’ouverture du Tour de France Mads Claus Rasmussen Ritzau Scanpix / AFP

Après une semaine de soleil brûlant alors que les Danois affluaient vers leurs plages, il a commencé à pleuvoir à Copenhague une heure avant la course.

Mais les Danois ont un style de vie en plein air et étaient presque uniformément équipés de ponchos colorés, créant une atmosphère festive.

Et finaliste du Tour 2021, l’ancien ouvrier de l’usine de poisson Jonas Weinggaard a applaudi fort alors que le coureur local de 25 ans s’est effondré pour terminer à seulement 8 secondes du temps de Pogacar.

READ  Internationaux de France : Swiatek et Kasatkina qualifiés pour les demi-finales

Son coéquipier, l’ancien Slovène Primoz Roglic à la Vuelta, a été l’un des vainqueurs espagnols, seulement une seconde plus rapide.

La ministre française des Sports, Amélie Odea Castera, était à Copenhague pour la course et a déclaré que jusqu’à 600 000 fans se sont déplacés pour ce qu’elle a décrit comme une « belle piste dans une ville merveilleuse ».

Odea Castera a décrit le Grand Tour de France de trois jours au Danemark comme un événement rapproché entre les deux pays.

« C’est formidable de partager ces événements avec nos partenaires européens », a-t-elle déclaré.

Le charismatique grimpeur français Thibaut Pinot, un homme connu pour jouer devant la foule, a été impressionné par la participation.

« Quand tu commences le Tour de France à l’étranger, c’est toujours spécial, mais c’est tout autre chose. »

Du vent et de la pluie sont attendus le long de la route côtière de 202 km pour la deuxième étape de samedi de Roskilde à Nyborg, ce qui devrait bouleverser le classement avec des vents de travers attendus sur le pont géant de 20 km du Great Belt à la fin de la course.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer