Top News

La France saisira-t-elle sa chance ?

But

La position de gardien de but en France aujourd’hui est différente de la taille de Cristobal Hoyt, qui est devenu le premier Français à remporter la Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2010. Florian Hardy, 37 ans, occupera toujours une grande place dans l’histoire du hockey français en tant que clé. à la victoire sur la Russie (2-1 en 2013) et la Finlande (5-1 en 2017), mais Anglet a annoncé son abandon en mars.

Il est donc temps que d’autres se mobilisent. Le vétéran Henri Corentin Bossy compte deux titres français avec Amiens. Le joueur de 34 ans a fait son tour au tournoi de qualification olympique en août dernier à Riga – bien que la France ne se soit pas rendue à Pékin – avec une moyenne de 1,01 et un pourcentage d’économies de 95,9. Cela comprenait 22 arrêts lors de la victoire 2-0 contre l’Italie.

En forme pour un tournoi en Finlande, il y a aussi l’équipe Ylonen sur la liste. Sebastian Yellonen – le fils de 30 ans de Petri Yellonen, qui a soutenu la France aux Jeux olympiques de 1992 et 1994 – a remporté trois titres nationaux consécutifs avec Rouen (2011-13). Quentin Papillon, 25 ans, qui a été nommé gardien de but de Ligue 1 de l’année en 2021, est sorti de sa première saison avec le Norvégien Gruner, avec 4,07 GAA et 88,4 économies en 42 matchs.

Le but pourrait être une situation difficile pour la France. Il est prudent de dire que personne ne garantit tous les grands jeux.

READ  L'Australie accepte l'offre de la Nouvelle-Zélande d'accueillir 450 réfugiés après un long retard

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer