Top News

La France appelle à l’adoption d’un nouveau pacte de financement mondial (22 – 23.06.23)

Les 22 et 23 juin 2023, la France organise un sommet pour relever les défis communs liés à notre planète et au développement. L’objectif est de renforcer la coopération au sein de la communauté internationale pour relever le défi tridimensionnel de la pauvreté, du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité en fédérant le plus grand nombre de partenaires autour d’une feuille de route commune, sur fond de tensions internationales. C’est un moment crucial pour soutenir et promouvoir le multilatéralisme efficace auquel la France et ses partenaires sont attachés.

Sommet pour un nouveau pacte financier mondial C’est l’occasion de repenser collectivement l’architecture financière mondiale pour la solidarité internationale et l’action climatique en proposant des solutions concrètes pour créer un système financier mondial plus juste, plus efficace et plus réactif.

Le président de la République française, Emmanuel Macron, accueillera le sommet, qui sera une plateforme d’échanges au plus haut niveau dans des formats inclusifs entre chefs d’État et de gouvernement, dirigeants d’organisations internationales et représentants de la société civile, de fondations et de fonds. . et le secteur privé.

READ  La réélection de Macron n'a pas d'impact immédiat sur la cote de crédit de la France : S&P

Pour plus d’informations sur la politique de développement en France

Le top en chiffres

  • Plus de 300 participants, dont
  • Plus de 40 chefs d’État et de gouvernement
  • Une trentaine d’organisations internationales
  • Des centaines d’ONG et de partenaires privés
  • 6 tables rondes
  • 50 événements thématiques traitant des enjeux du sommet qui se tiendront au Palais Brongniart, à l’Organisation de coopération et de développement économiques et à l’UNESCO.

La dette publique de tous les pays a atteint des niveaux jamais vus depuis la crise du COVID-19. Un tiers des pays en développement et deux tiers des pays à faible revenu sont confrontés à un risque élevé de surendettement. La tendance à la réduction de la pauvreté s’est arrêtée au cours des dernières décennies.

Lire le rapport sur les chiffres de l’APD française pour 2021

La solidarité internationale semble plus importante que jamais face à un nombre croissant de crises qui fragilisent encore plus les pays les plus pauvres et les plus vulnérables. Pour aider les pays les plus vulnérables à sortir de la crise du COVID, faire face à la crise de liquidité et aux conséquences de l’agression russe en Ukraine pour leur sécurité alimentaire et énergétique, couvrir le coût très élevé du changement climatique, augmenter les financements et le « choc financier  » sont essentiels.

C’est pourquoi cette réunion vise à créer une architecture financière internationale suffisamment solide et efficace pour fournir davantage de ressources, protéger les pays les plus vulnérables des chocs, aider à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) et rétablir la tendance à long terme de la réduction de la pauvreté. , tout en finançant la transition énergétique et l’adaptation Avec le changement climatique et la préservation de la biodiversité. En particulier, les questions liées à la viabilité de la dette, à la reconnaissance accrue des vulnérabilités et à la mobilisation des financements privés seront au cœur des discussions du sommet.

READ  Polémique en France après les huées de Macron à l'ouverture de la Coupe du monde

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer