sport

La France ajoute plus de médailles à son palmarès

émis en :

En plus de l’argent en tennis de table, le bronze était la couleur du jour pour la France avec des médailles en haltérophilie, judo, aviron, athlétisme et escrime lors de la cinquième journée des Jeux paralympiques. 63 finales ont été disputées au total, dont 20 ont eu lieu au stade sportif de Tokyo.

Tôt dans la journée, Natalie Benoit a ajouté au total des médailles de la France après avoir remporté le bronze dans l’épreuve d’aviron individuelle PR1 féminine. Birgit Loviz Rokum Skarsten de Norvège et Moran Samuel d’Israël ont respectivement remporté l’or et l’argent.

Toujours en aviron, la France a remporté le bronze dans l’épreuve PR3 Mixed Coxed Four. Erica Suzu, Antoine Gissel, Remy Taranto, Margot Boulet et Robin Le Barrow ont marqué à 7:27,04 pour terminer premiers derrière les vainqueurs de la Grande-Bretagne et des États-Unis.

La France a remporté la médaille de bronze en haltérophilie féminine. Suhad Al-Ghazwani a terminé troisième dans la catégorie des moins de 73 kg, remportée par la Brésilienne Mariana D’Andrea, tandis que la Chinoise Lili Shu est arrivée deuxième.

En judo, le Français Helios Lachumanaya a remporté le bronze dans la catégorie hommes 90 kg en battant Zanputa Amanzul du Kazakhstan dans le dernier match pour le podium.


Lachomanaya, 21 ans, a remporté la compétition 10-0. L’Iranien Vahid Nouri a remporté l’or tandis que le Britannique Elliot Stewart a remporté l’argent.

La Française Sandrine Martinet a remporté la médaille d’argent dans la catégorie judo féminin des moins de 48 kg samedi soir.

En tennis de table, Mathieu Bohias, 24 ans, a remporté une médaille d’argent dans la compétition Hommes Classe 10 contre le Polonais Patryk Chojnowski qui a gagné 11-8, 11-5, 12-10.

Samuel Mathieu Bohes, de France, monte sur le podium après avoir remporté la médaille d’argent lors du match de tennis de table en simple masculin C10 aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020. 29 août 2021. Reuters – Marko Djurica

En athlétisme, le sprinteur français Tresor Gautier Maconda a remporté une médaille de bronze au 400m T11 avec son mentor Lucas Mathonat. Il a terminé en 51’74, et le coureur malvoyant a battu son propre record. Il a terminé troisième derrière l’Espagnol Gerard Descariga Puigdeval et le Namibien Ananias Chikungu.

En escrime, Damien Tokatlian, Maxime Valais et Roman Noble ont remporté une médaille de bronze dans la compétition par équipe contre la Russie sur un score de 45 à 40. C’était la première fois que les hommes formaient ensemble une équipe olympique.

Points forts

Ailleurs, dans le triathlon féminin, Kendall Gretsch a remporté une finale féminine passionnante et a remporté la médaille d’or devant l’Australienne Lauren Parker. L’Américaine a remporté la course de moins que la longueur de son fauteuil roulant.

Il semblait que Parker avait assuré la victoire jusqu’à ce que des revers la rattrapent dans le dernier tour, perdant les secondes cruciales qui ont permis à Gretsch de la propulser vers la victoire.

“Je ne pouvais pas le voir devant moi jusqu’au dernier tour de ma course”, a déclaré Gretsch. « Même au milieu de ce tour, je ne pouvais pas le voir.

L'Australienne Lauren Parker (en haut) et l'Américaine Kendall Gretsch courent jusqu'à la ligne d'arrivée du triathlon féminin PTWC.
L’Australienne Lauren Parker (en haut) et l’Américaine Kendall Gretsch courent jusqu’à la ligne d’arrivée du triathlon féminin PTWC. Agence France Presse – Jules Marklund

“Dès que je l’ai vue, je me suis dit : ‘Hé ! Vous n’avez qu’à le faire. Vous devez donner tout ce que vous pouvez. À ce dernier point, j’ai juste baissé la tête et c’était tout ce que je pouvais faire. “

L’Espagnole Eva Maria Moral-Pedrero a remporté le bronze.

Chez les hommes, le Néerlandais Getzi Platz a remporté l’or, devant l’Autrichien Florian Brongraber et l’Italien Giovanni Achinza.

Les athlètes afghans arrivent aux Jeux

Les athlètes afghans ont fait un accès « très émotif » à Village paralympique de TokyoLes chefs des Jeux ont déclaré dimanche, après un vol top secret en provenance de Paris après avoir été évacué de Kaboul.

Zakia Khaddadi et Hossein Rasouli sont arrivés au Japon prêts à participer aux Jeux, après avoir quitté l’Afghanistan contrôlé par les talibans le week-end dernier dans le cadre d’une opération mondiale majeure.

“Les deux athlètes sont ici à Tokyo pour réaliser leurs rêves et pour envoyer un message d’espoir très puissant à tant d’autres dans le monde”, a déclaré le porte-parole de l’IPC, Craig Spence.

(AFP)

READ  Barty bat Pliskova et atteint les demi-finales de Stuttgart

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer