Top News

La France a renforcé les mesures contre la grippe aviaire dans le sud-ouest du pays après l’apparition de la nouvelle maladie

La France a renforcé les mesures sanitaires pour freiner une vague de cas de grippe aviaire dans les élevages de canards du sud-ouest, a annoncé vendredi le ministère français de l’Agriculture, alors qu’il rompait la récente accalmie de l’épidémie.

La France a été l’un des pays les plus durement touchés par la propagation sans précédent de la grippe aviaire – communément appelée grippe aviaire – dans le monde l’année dernière.

La maladie a tué des centaines de millions d’oiseaux, perturbé l’approvisionnement en viande de volaille et en œufs, tout en poussant certains pays, dont la France, à prévoir des campagnes de vaccination des troupeaux d’élevage.

Depuis le 4 mai, 21 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène ont été détectés dans le sud-ouest de la France, la plupart chez des canards, a indiqué le ministère de l’Agriculture dans un communiqué.

La semaine dernière, la France n’avait enregistré aucune épidémie depuis le 14 mars, a indiqué le ministère, incitant les autorités à abaisser le niveau d’alerte national d’élevé à moyen.

Dans le sud-ouest, les troupeaux seront abattus à proximité immédiate des exploitations touchées afin de réduire les risques de reproduction, tandis que des zones tampons sanitaires étendues jusqu’à 20 kilomètres (12,43 miles) ont également été introduites autour des sites d’épidémie.

Dans le sud-ouest, il existe un important secteur d’élevage de canards pour la production de pâté de foie gras. La région a été durement touchée par les vagues de grippe aviaire passées, mais le ministère a déclaré qu’elle avait été moins touchée cet hiver après des mesures visant à réduire la concentration du nombre de canards.

READ  Finale des tirs au but entre l'Argentine et la France : quel est le bilan des deux équipes lors des tirs au but de la Coupe du Monde de la FIFA ?

Le ministère a déclaré que les cas récents ont confirmé l’importance de la vaccination des troupeaux. La France a lancé le mois dernier un appel d’offres pour obtenir 80 millions de doses afin d’être prêt pour le début de son programme de vaccination à l’automne.

(Reportage par Joss Trombez; Montage par Diane Kraft)

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer