Top News

La Française Mazela est prête à décoller aux JO de Paris

Le Français Axel Mazela n’a pas encore obtenu de site officiel pour les Jeux Olympiques de 2024, mais il est toujours enthousiasmé par le kitesurf qui fera ses débuts aux Jeux de Paris.

Mazzela, 24 ans, championne du monde du double Kitifuel en 2017 et 2019, fait partie d’une équipe dominante en France qui cherche à briller sur les eaux locales à Marseille.

“Nous avons ce grand avantage par rapport aux autres pays dans lesquels nous avons une grande équipe de France. Nous avons 10 athlètes qui sont les meilleurs au monde”, a déclaré l’entraîneur Ariane Imbert à Reuters.

“Nous avons quatre hommes dans le top six mondial. Ils sont capables de s’entraîner ensemble, de s’affronter et de s’améliorer alors que certains autres pays peuvent n’avoir qu’un seul membre de l’équipe.”

Aux Jeux Olympiques, le kitesurf aura une course de relais mixte, avec des joueurs debout sur un snowboard soutenu par leur cerf-volant lorsqu’ils atteindront une vitesse de 35 nœuds (65 km / h).

“Nous devons être stables parce que nous sommes juste debout sur un bâton, un morceau de carbone sous nos pieds – nous sommes sur une corde raide”, a déclaré Mazela, qui vient de passer un diplôme de physiothérapeute.

“La première fois que j’ai installé un kit, j’avais l’impression de voler. Quand vous ne touchez pas l’eau, vous vous sentez comme sur un nuage.

“Quand vous ne touchez plus l’eau, il n’y a plus de bruit, vous vous sentez bien. Comme si vous étiez dans un rêve.”

L’équipe de France olympique sera sélectionnée par une série d’épreuves mondiales entre novembre 2023 et mai 2024.

READ  La France remporte le contentieux des marques avec l'immunité souveraine

“Être aux Jeux olympiques est bon pour notre sport, cela le rendra plus facile”, a déclaré Mazela.

La France devrait être la favorite car le kitefoil est né dans le pays alors que les joueurs d’équipement se rapprochent du niveau professionnel.

“Les cerfs-volants Foyle sont nés en France, donc nous étions comme les pionniers de ce métier”, a déclaré Imbert.

“La France a été reconnue avant les autres pays car nous avons rapidement atteint un niveau élevé avec des physiothérapeutes et des entraîneurs dédiés lors des compétitions.”

Nos critères: Principes de confiance de Thomson Reuters.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer