Top News

Kay Kara-France se félicite de la pression

Ce week-end a non seulement marqué la première fois d’Albazi sous les projecteurs depuis son arrivée à l’UFC, mais c’est aussi la première fois que le joueur de 29 ans se tient à travers l’octogone face à un adversaire classé.

Bien qu’il ait déjà été réservé pour affronter les supporters de la division Tim Elliott, Alex Perez et Brandon Roivale à divers moments dans le passé, aucun de ces matchs ne s’est concrétisé, chacun devant se retirer des combats programmés pour diverses raisons, laissant Albazzi face à un groupe. d’adversaires de remplacement et d’ennemis moins établis.

Conor McGregor s’assoit avec Megan Olivi

À son crédit, l’espoir basé à Las Vegas a constamment fait pression pour avoir l’opportunité de partager l’octogone avec les meilleurs que le département a à offrir, et Kara France est impatient de tester s’il le pense vraiment ce week-end.

« C’est quand j’ai frappé le premier coup dur », a-t-il répondu lorsqu’on lui a demandé comment ça se passerait si Albazy voulait vraiment être là samedi. « S’il réplique, il veut se battre, et s’il ne le fait pas, il le montrera.

« J’ai mis ma main droite sur beaucoup de gens auparavant – Cody Garbrandt en était un excellent exemple. Il m’a supervisé, et je l’ai frappé avec ma première main droite qui a atterri, et tout était en descente à partir de là. »

Tout le monde dans la position de Kara-France ne sera pas désireux d’affronter un combattant prometteur mais non testé comme Albazi, et de se concentrer au lieu d’essayer de trouver quelqu’un de plus proche d’eux dans le classement ou de brandir un nom plus grand pour les affronter, surtout hors d’un combat de championnat.

READ  Revue Matildas Overseas: les victoires de Coupe en France, aux Pays-Bas et à Chelsea se prolongent successivement

Mais le Néo-Zélandais sait que c’est le genre de combats qui accompagnent le fait d’être positionné près du sommet de la division, et savoure l’opportunité de voler l’élan de son adversaire alors qu’il se dirige vers un autre tour dans l’or de l’UFC.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer