Top News

Jacques Noel avait hâte de déménager en France mais admet qu’il pourrait signer un nouveau contrat avec Exeter Chiefs

L’ailier des Exeter Chiefs, Jacques Noel, s’est interrogé sur son avenir en Premier League et chez Gallagher en envisageant de déménager en France à la fin de la saison.

Noel, qui a été nommé dans l’équipe d’entraîneurs d’Eddie Jones qui s’est réunie à Richmond mardi avant l’International d’automne, son contrat avec les Chiefs a expiré à la fin de la campagne 2022-23 et a refusé d’exclure un déménagement à l’étranger lundi.

Un certain nombre de clubs français sont toujours intéressés par le joueur de 29 ans, qui a vu son coéquipier Sam Symonds accepter de déménager à Montpellier pour la saison prochaine. Symonds sera disponible pour la sélection pour la Coupe du monde de l’année prochaine, mais ne sera pas éligible après le tournoi – en raison de la politique de l’union de rugby de ne pas sélectionner de joueurs basés à l’étranger – une approche qui s’appliquera vraisemblablement à tout mouvement potentiel de Noel.

« La seule chose que je peux faire, c’est me concentrer sur cette année et sur tout ce qui arrive », a déclaré Noel. « Nous avons quatre gros matchs cet automne et six énormes pays où nous voulons rattraper l’année dernière.

« J’ai précisé avant ce jour [a move to France is] Quelque chose que je ferais évidemment si mon corps me le permettait. Que ce soit l’année prochaine ou l’année d’après, je ne sais pas encore, mais je suis dans une position où j’ai toujours été sous contrat avec le club et c’est la première année que je me retrouve sans contrat l’année prochaine. Pour moi, il y a beaucoup à jouer et il reste encore beaucoup à faire. »

READ  Un toast à un avant-goût de la France en avant-première de l'événement culinaire mondial

La semaine dernière, le directeur du rugby d’Exeter, Rob Baxter, a admis qu’il « ne peut pas garantir » que davantage d’internationaux ne quitteront pas Sandy Park avant la fin de la saison, alors que les clubs de Premier League luttent contre le désir de garder leurs stars aux côtés des 5 millions de livres sterling les plus bas. plafond salarial.

« Si quelqu’un se retourne et sélectionne l’un de nos autres joueurs et que c’est un autre club français, ça va être difficile de les affronter », a déclaré Baxter.

« Le résultat de gagner la Champions Cup et de gagner quelques trophées est que les joueurs que vous avez ici peuvent devenir des cibles individuelles. Nous ne pouvons pas collectivement faire de tous nos joueurs les joueurs les mieux payés à leur poste en Premier League, vous ne pouvez pas faire cela.

« Un autre argument que nous pouvons nous asseoir ici et dire est que si l’Angleterre les paye plus par match. Cela causerait une certaine controverse en soi car évidemment les joueurs anglais sont bien payés par rapport à certains autres pays, mais c’est une autre façon de combler l’écart.

« Ce que le joueur fait, c’est qu’il ajoute l’ensemble du package. Ce qui se passe maintenant, la disparité entre le plafond, même avec les frais de match internationaux facturés à l’avance, est toujours très grande. »

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer