sport

Guido Migliozzi remporte l’Open de France avec un oiseau fou au 18e trou, regarder, vidéo

Guido Migliozzi a frappé un dépliant époustouflant sur le dernier trou alors qu’il décollait dans une superbe victoire en un coup à l’Open de France au Golf National dimanche.

L’Italien était loin d’être en tête avec 13 tirs après deux tours, toujours cinq tirs de retard lors de la dernière journée, mais a réussi neuf birdies en 62e de finale pour vaincre le Danois Rasmus Hojgaard qui a mené en trois tours.

Migliozzi a conclu sa victoire à 16 sous le dernier trou après un cinq à couper le souffle sur près de 200 mètres qui a dégagé le lac devant le green et a failli entrer avant de terminer à six pieds du trou.

Regardez la couverture en direct de la tournée USPGA avec Fox Sports sur Kayo. Nouveau sur Kayo ? Commencez votre essai gratuit maintenant >

Retour sur les détails des enchères de tous les temps en retard au milieu de l’échec de l’AUSSIE alors que les États-Unis remportent la PRES Cup … encore une fois

Le joueur de 25 ans a frappé la balle à 62 ans et une part du record du parcours pour remporter sa troisième victoire sur le DP World Tour et sa première en trois ans.

Il était le seul joueur à faire un birdie dans le trou toute la journée.

Migliozzi a gagné 74 210 $ A pour avoir remporté l’Open de France.

Hoggard, qui avait vu une avance de six tirs au deuxième tour, a été réduit à un seul but dès dimanche, et n’a eu que deux moineaux après son aigle au troisième.

READ  Paula Padusa bat Victoria Azarenka pour remporter Indian Wells

« Une explosion d’émotions. C’était une journée fantastique », a déclaré Meliusi, qui a retiré 13 tirs de la tête avant que les huitièmes de finale de samedi ne ravivent ses espoirs.

« J’adore me battre sur le terrain de golf et aujourd’hui j’ai reçu quelque chose. C’était une belle journée pour jouer au golf. »

Les espoirs du Sud-Africain George Coetzee et du Belge Thomas Peters ont pris fin le 14 alors que les voyages à l’eau ont respectivement donné trois bogeys sept et six bogeys et la paire s’est terminée à égalité pour la troisième place avec le Français Paul Bargon chez les moins de 11 ans.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer