Top News

Explication : Pourquoi un tribunal français a confirmé l’interdiction du burkini à Grenoble

Près d’un mois après que la ville de Grenoble, dans l’est de la France, a annoncé qu’elle autoriserait tous les maillots de bain dans les piscines publiques, y compris le « burkini » plus conservateur porté principalement par les femmes musulmanes, le plus haut tribunal administratif de France a rejeté l’appel de la ville et confirmé l’interdiction des maillots de bain. recouvre le corps.

Le Conseil d’État français a déclaré mardi qu’il ne pouvait pas autoriser « d’exceptions facultatives aux règles pour satisfaire des exigences religieuses », ajoutant qu’autoriser le burkini porterait atteinte à « l’égalité de traitement des usagers, de sorte que l’impartialité du service public serait compromise ».

Malgré des règles françaises strictes sur le type de maillot de bain autorisé dans les piscines publiques, Grenoble a autorisé le burkini pour la première fois après une série de manifestations menées par des femmes musulmanes en 2021.

Qu’est-ce qu’un burkini ?

Une combinaison des mots « burqa » et « bikini », un maillot de bain qui couvre tout le corps et couvre tout sauf le visage, les mains et les pieds. Ils sont principalement utilisés par les femmes musulmanes afin qu’elles puissent nager en public, avec la capacité de protéger leur décence.

Pourquoi le burkini a-t-il été interdit en France ?

Le gouvernement français a des règles strictes sur le type de maillots de bain qui peuvent être portés dans les piscines publiques. La Cour administrative suprême a interdit le Burkinabé au motif qu’il violait le principe de neutralité du gouvernement envers la religion, Presse associée mentionné.

Alors que de nombreuses femmes musulmanes ont condamné la décision du tribunal, le ministre conservateur de l’Intérieur, Gérald Darmanin, l’a saluée comme une « victoire de la laïcité ».

READ  un tweet insultant du ministre turc de la Culture à "Charlie Hebdo" rapporté à la justice

Les autorités françaises affirment qu’elles appliquent des codes vestimentaires stricts dans les piscines publiques pour des raisons d’hygiène. Le bonnet de bain est obligatoire et les hommes ne sont pas autorisés à porter des maillots de bain amples. Les maillots de bain amples, les combinaisons de plongée ou les combinaisons de protection solaire ne sont pas autorisés.

Notamment, la France a été le premier pays d’Europe occidentale à interdire le foulard islamique qui couvre le visage en 2010. Les lois françaises ont été construites sur le maintien de la laïcité et la séparation de la religion et de l’État. Les signes religieux – y compris les turbans, les voiles, les chapeaux de pelle et les croix – ne sont pas autorisés dans les écoles ou les bureaux français.

Pourquoi les autorités grenobloises ont-elles eu des ennuis ?

Sur proposition de l’écologiste grenoblois Eric Peul, le conseil municipal a voté le 16 mai l’autorisation d’utiliser tous les types de maillots de bain. La décision, qui ne mentionnait pas explicitement le burkini, a suscité de nombreuses protestations entre conservateurs et conservateurs. Politiciens et groupes de droite.

Outre le burkini, la décision du conseil municipal de Grenoble signifiait autoriser les gens à porter n’importe quel type de maillot de bain – y compris permettre aux hommes ou aux femmes de se couvrir complètement, ou permettre aux femmes d’aller nues de la même manière que les hommes.

Le maire de Grenoble, leader d’une large coalition de gauche, a soutenu que les femmes devraient pouvoir porter ce qu’elles veulent et exprimer leurs convictions religieuses en public. Mais les dirigeants de droite ont fait valoir que les maillots de bain représentaient l’oppression des femmes.

READ  Les rendements des cultures en France seront "très faibles" en raison d'une sécheresse sans précédent

Mais le haut responsable du gouvernement, le conservateur, de la région de Grenoble a bloqué la décision, arguant qu’elle n’était pas conforme aux idéaux laïcs de la France. Le Conseil d’État a confirmé la décision du gouverneur, estimant que le vote du conseil municipal de Grenoble portait atteinte à l’impartialité des services publics.

Cependant, la décision du conseil municipal de Grenoble sur la natation seins nus n’a pas été mentionnée dans la décision de justice.

La plus haute instance administrative française s’est prononcée mardi contre l’autorisation des maillots de bain « burkini » couvrant le corps dans les piscines publiques pour des motifs religieux. (photo AP, dossier)

Est-ce que d’autres villes françaises autorisent le burkini ?

Certaines villes ont autorisé le port du burkini dans les piscines publiques. Il s’agit notamment de la ville de Rennes, où les autorités ont cherché à étendre les règles sur les maillots de bain.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer