World

Expertise médicale : Dr Miroslav Nenkov et son médecin personnel Atanas Beltikov

Les deux se connaissent depuis l'âge de 20 ans et ensemble, ils ont fait « des bêtises avant de devenir médecins ». L'un est anesthésiste et l'autre est son médecin personnel. Dans le studio « Na Focus », le docteur Miroslav Nenkov et son médecin personnel Atanas Beltikov ont raconté des histoires amusantes sur leur longue amitié et leur pratique médicale.


« Une patiente vient en consultation. Il s'agit d'une femme d'âge mûr. Elle m'a dit qu'elle avait des seins artificiels il y a deux ans. Je dis : 'Super !' J'ai bien fait! À un tel âge pour avoir des seins ! » Elle a demandé : « Voulez-vous les voir ? » J'ai répondu : « Je vous crois, madame ! », mais elle m'a montré ces choses-là, nous avons parlé au médecin. qui lui avait fait de beaux seins, que la patiente m'avait montrés à plusieurs reprises », a déclaré le Dr Nenkov à propos d'une vision comique de sa pratique.


« Je suis un médecin trop simple pour vivre des expériences aussi merveilleuses. Tous mes patients sont très gentils, gentils et bien élevés. Personnellement, je n'ai jamais rencontré de telles situations auparavant », a souligné le Dr Beltikov.


« Ici et maintenant » : Dr Miroslav Nenkov – sans anesthésie au bloc opératoire


Il a ajouté : « J'avais toutes sortes de cinglés, y compris une femme qui vivait à l'étranger depuis longtemps. Lorsqu'elle est revenue en Bulgarie, elle a découvert qu'elle ne pouvait manger que des pommes de terre provenant de la nourriture ici. Je lui ai dit : 'D'accord, juste mange des pommes de terre.' » Mais il s'est avéré qu'elle se plaignait aussi de ces légumes et après en avoir parlé, nous avons découvert qu'elle n'avait aucun problème avec ce type de légume et d'autres similaires. Après cela, elle est allée chez un psychiatre et a commencé à prendre ses pilules. et maintenant tout va bien.

READ  Lueur rouge : expérience HAARP, catastrophe naturelle ou résultat d'un orage magnétique


Les deux ont un passe-temps commun qu’ils pratiquent ensemble. Ils font de la plongée, puis boivent du whisky pour célébrer leur survie. « Nous partons en voyage de plongée. La mer Rouge nous appelle. C'est un bon point de départ pour tout nouveau plongeur », a souligné Beltikov.


A cette occasion, le Dr Nenkov s'est plaint que « NASCO ne me permet pas de prendre des photos lorsque je suis sous l'eau ». « Il s'avère que pendant le tournage, cela me distrait, me fait perdre du temps et de l'air. Et après qu'il m'a arraché la caméra des mains, tout le monde n'a plus besoin de sortir de l'eau parce que je suis hors de l'air. C’est vraiment un monde différent là-bas », a-t-il souligné.


Regardez la conversation complète dans la vidéo.





Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer