World

Un magasin de kebab de style stalinien à Moscou fermé un jour après son ouverture

Stalin Donor, un magasin de kebab à Moscou, a fermé juste un jour après son ouverture.

Twitter

Stalin Donor, un magasin de kebab à Moscou, a fermé juste un jour après son ouverture.

Un magasin de kebab à Moscou rend hommage au dictateur soviétique Joseph Staline Il a fermé le lendemain de son ouverture.

Staline Donor, qui a ouvert ses portes à Moscou, en Russie, la semaine dernière, a montré une photo du dirigeant communiste au-dessus de la porte et d’un employé vêtu de l’uniforme des services de sécurité de Staline.

Le menu comprend également des brochettes portant le nom de dirigeants soviétiques – Staline avec de la viande double et de la beria avec une sauce takimale, du nom de Lavrentiy Beria, le politicien despote.

Dit le propriétaire du magasin Stanislav Voltman Radio Free Europe Le sujet était un salut linguistique dans la joue sans vouloir offenser.

Lire la suite:
* Petites villes et chemins isolés – certaines de vos trouvailles préférées pour les vacances d’été
* Des voleurs sélectionnent des chefs-d’œuvre sur des écrans plats lors de deux cambriolages récents à Waikato
* The People Upstairs: Une comédie vraiment intelligente, drôle et savamment écrite

Voltman aurait reçu des plaintes des habitants, mais attire toujours les foules le jour de l’ouverture avec environ 200 clients faisant la queue, selon Reuters.

La police a forcé Fultman à retirer le panneau de Staline, et il a indiqué “une énorme pression” des autorités locales pour fermer le magasin. Il n’y avait aucune raison légale [to close]. “

Des millions de citoyens soviétiques ont péri de faim lors de collectes forcées, ont été exécutés comme «ennemis du peuple» ou sont morts dans des camps de travaux forcés dans le Goulag pendant le règne de Staline qui a duré près de 30 ans jusqu’à sa mort en 1953.

READ  Les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la sellette

Voltman prévoyait un battage médiatique sur les médias sociaux sur le thème du magasin, mais il ne s’attendait pas à l’attention des médias.

“Je ne m’attendais pas à ce que toutes les chaînes de télévision, tous les journalistes et blogueurs affluent ici et s’alignent comme ils le font devant le mausolée de Lénine”, a-t-il déclaré. Reuters.

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer