World

EN DIRECT – Présidentielle américaine: Suivez le seul et unique débat des vice-présidents entre Kamala Harris et Mike Pence

LES VENTES D’ARMES EN HAUSSE AVANT L’ÉLECTION

Des zones rurales aux grandes métropoles, une frénésie d’achat d’armes a saisi les Américains, dans un climat politique hyper-tendu. Depuis février, les ventes ont explosé. Les acheteurs ont des profils multiples, «de 18 à 80 ans», «du chauffeur de camion poubelle à l’employé de bureau», expliquent les armuriers à l’AFP.

Les statistiques de la police fédérale confirment cette ruée. Alors qu’en moyenne en 2019, il y avait 2,3 millions de demandes de vérification des antécédents criminels – obligatoires pour les achats d’armes à feu dans les magasins – par mois, elles ont grimpé à 3,9 millions en juin, un record. .

Plusieurs Américains disent avoir franchi le pas et acheté leur première arme en 2020. Certains ont été motivés par les émeutes antiracistes qui ont suivi la mort de George Floyd, un quadragénaire noir tué par un policier blanc fin mai. Ces rassemblements étaient parfois ponctués de violences, entre manifestants et forces de l’ordre ou milices d’extrême droite. Certains ont été motivés par la pandémie, la montée de la pauvreté, le risque de cambriolages.

Cause ou conséquence, une augmentation de la criminalité est observée à New York où les homicides ont augmenté de 40% au cours des neuf premiers mois de l’année et les fusillades de 91%.

READ  aucun traitement testé par l'OMS ne fonctionne

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer