World

Des soldats russes fuient les craintes radioactives à Tchernobyl

Elle a ajouté qu’un petit nombre de soldats russes restaient à Tchernobyl, mais n’a pas précisé combien. Il a ajouté que les forces russes se sont également retirées de la ville voisine de Slavutych, où les travailleurs vivent à Tchernobyl.

Dans un article en ligne séparé, Energoatom a déclaré que la partie russe avait officiellement accepté de rendre la responsabilité de la protection de Tchernobyl à l’Ukraine. Il a partagé des scans d’un document décrivant un tel arrangement et signé par des personnes qui l’ont identifié comme un haut fonctionnaire de Tchernobyl, le responsable militaire russe chargé de garder Tchernobyl, et d’autres.

Reuters n’a pas pu vérifier dans l’immédiat l’authenticité du document. Il n’y a pas eu de commentaire immédiat des autorités russes, qui ont nié que leurs forces aient mis en danger les installations nucléaires en Ukraine.

« presque une émeute »

Energoatom a déclaré avoir également confirmé des informations selon lesquelles les forces russes avaient construit des fortifications, y compris des tranchées, dans la soi-disant forêt rouge – la partie la plus contaminée par la radioactivité de la zone autour de Tchernobyl.

Dans le communiqué, elle a déclaré qu’en raison des craintes des radiations, « une émeute a presque commencé parmi les soldats », notant que c’était la raison de leur départ inattendu.

L’Ukraine a exprimé à plusieurs reprises des préoccupations en matière de sécurité à propos de Tchernobyl et a exigé le retrait des forces russes, dont la présence a empêché la rotation du personnel de la centrale pendant un certain temps.

Plus tôt cette semaine, des travailleurs du site ont déclaré à Reuters que des soldats russes traversaient la forêt rouge sans protection, ramassant des nuages ​​de poussière radioactive.

READ  Sir John Key Dulupes fait l'éloge de la Chine dans les médias d'État chinois

En réponse à une demande de commentaires sur les comptes des employés de Tchernobyl, le ministère russe de la Défense n’a pas répondu.

Plus tôt jeudi, le chef d’Energoatom a exhorté l’Agence internationale de l’énergie atomique de l’ONU à aider à garantir que les responsables nucléaires russes n’interfèrent pas avec le fonctionnement de la centrale nucléaire de Tchernobyl et de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia, la plus grande d’Europe, qui est également occupée par des soldats russes.

Reuter

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer