World

Coronavirus COVID-19: un enseignant de l’école de Victoria testé positif

savant

Le complexe d’appartements Ariele à Melbourne a été mis en quarantaine tandis que le Melbourne Cricket Ground a été nommé site important. Vidéo / Sky News Australie

Une école victorienne a été fermée immédiatement après qu’un enseignant a été testé positif pour Covid-19 ce soir, s’ajoutant aux huit nouveaux cas de l’État.

L’enseignant de Bacchus Marsh Grammar a assisté à une journée du personnel de l’école lundi mais n’a été en contact avec aucun élève.

ABC a rapporté que l’enseignant avait transmis le virus à deux autres personnes.

L’école a confirmé dans une lettre aux parents qu’elle sera fermée et que les enseignants sont testés et isolés.

“Nous avons été informés qu’un membre du corps professoral a été testé positif pour Covid-19. L’enseignant était à la Journée du personnel de l’école le lundi 12 juillet mais n’était en contact avec les étudiants ni le mardi 13 juillet ni le mercredi 14 juillet 2021”, indique la lettre. .

“En conséquence, tout le personnel qui était à la Journée du personnel le lundi 12 juillet a reçu l’ordre du département de la santé de la division de la santé publique pour Covid-19 de s’isoler et d’être testé. l’école.

«En raison de la nécessité de tester presque tout le personnel et de la nécessité d’un nettoyage supplémentaire, il n’y aura pas de cours sur les campus de Woodlea ou de Maddingley les jeudi et vendredi 15-16 juillet pour tous les étudiants.

READ  Afghanistan : les talibans tirent en l'air en fête, faisant deux morts

En cas de prolongation de la période de rétention du personnel, l’apprentissage en ligne débutera le lundi 19 juillet.

«Il s’agit d’une situation assez flexible et nous nous efforcerons de tenir les parents informés de la situation au fur et à mesure que nous aurons des informations supplémentaires sur toute autre exigence de santé publique.

Des travailleurs sociaux et de la santé portant des masques et des équipements de protection individuelle à l'entrée du complexe d'appartements Ariel aujourd'hui à Melbourne, en Australie.  Photos/Getty Images
Des travailleurs sociaux et de la santé portant des masques et des équipements de protection individuelle à l’entrée du complexe d’appartements Ariel aujourd’hui à Melbourne, en Australie. Photos/Getty Images

“À ce stade, je conseillerais fortement que si un étudiant commence à présenter l’un des symptômes reconnus de Covid, il sera testé dès que possible par mesure de précaution.”

Bacchus Marsh, à 50 km au nord-ouest de Melbourne, est à une courte distance en voiture de Ballan, où les naufragés de Sydney qui ont transporté le virus de l’autre côté de la frontière ont visité un restaurant McDonald’s et une station-service le 8 juillet.

ABC a rapporté que l’enseignant a un ami qui vit dans un immeuble d’appartements à Maribyrnong où travaillaient les exilés.

“C’est clairement une situation qui évolue très rapidement”, a déclaré Jeroen Weimar, chef du coronavirus à Victoria.

“Nous sommes très désireux de nous assurer que nous maîtrisons cela le plus rapidement possible.”

Quatre des nouveaux cas ont été enregistrés au troisième étage des appartements d’Ariel à Maribyrnong, où l’expulsion a cessé.

Deux autres cas sont des membres de la famille des résidents d’Ariel Apartments et un serait infecté à Coles à Craigieburn, où une famille revenant d’une zone rouge n’a pas été isolée.

READ  Coronavirus Covid-19: Nouveau cas MIQ, nouvel avertissement pour les voyageurs de Kiwi à NSW, Queensland

M. Weimar a révélé mercredi que les déportés étaient à Melbourne avec un permis de travail mais ne portaient pas de masques à l’intérieur de l’immeuble.

Il a dit que c’était une violation des termes de leur permis. Mais peut-être encore plus frustrante était la nouvelle que l’équipage n’avait pas coopéré avec les traceurs qui n’ont découvert qu’aujourd’hui que deux camions étaient impliqués.

Lorsqu’on lui a demandé si les déportés étaient délibérément évasifs, M. Weimar a répondu : “Ils n’avancent pas exprès, permettez-moi de m’exprimer ainsi”.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer