Top News

Choumen célèbre la Journée des lettres bulgares le 24 mai

Plus de 5 000 enfants, élèves, étudiants, enseignants, personnalités de la parole et de la culture ont participé à la procession festive à l'occasion de la Journée des Saints Frères Cyrille et Méthode, de l'alphabet bulgare, de l'éducation et de la culture à Choumen.

Selon la tradition, la manifestation a commencé à dix heures du matin depuis la Place de Cristal et était dirigée par des musiciens de l'Orchestre à vent de la ville et des étudiants portant des images des saints frères Cyrille et Méthode. Après eux, le gouverneur de la région, le maire de Choumen et ses adjoints ont passé en revue les membres du conseil municipal.

Ils ont été accueillis devant l'Hôtel de Ville par une représentation de la Chœur du Bassin de Podra.

« La brillante célébration de la parole et de la spiritualité est fatidique lorsque la division, l’opposition et l’agression projettent leur ombre sombre sur le monde. Cette ombre nous alerte sur l’importance de nous rappeler que la langue est la maison de notre être et que nous en sommes les gardiens. sans la volonté de savoir, sans le travail et le talent des professeurs bulgares, sans les yeux éclairés et inspirants des enfants bulgares, il nous sera difficile de revenir dans le cercle des nations prospères.

Soyons fiers, à la gloire et à la lumière de ce jour, d’être Bulgares. Nous sommes les héritiers d’une tradition littéraire et spirituelle millénaire. Le maire de Choumen, Christo Christov, a déclaré dans son discours qu'il avait fait la lecture aux citoyens.

READ  Kenny DeLand Jr. : un étudiant new-yorkais porté disparu en France, selon sa famille

Le gouverneur de la région de Choumen, Dobromir Dobrev, a également prononcé ses vœux à l'occasion de la fête :
« En ce jour, nous sommes unis et inspirés par le désir inextinguible de connaissance, la croyance en la spiritualité et la force de notre identité nationale et de nos traditions. Nous rendons hommage à l'œuvre immortelle des saints Cyrille et Méthode et nous inclinons devant leurs élèves. et à tous les enseignants et membres du clergé qui ont préservé la littérature, la parole et la culture bulgares au fil des siècles.

Préservons la place particulière qu'occupe notre ville dans la célébration de l'Aïd. N'oublions pas que ce n'est qu'en préservant notre patrimoine que nous pourrons continuer à développer les succès et les réalisations de l'éducation, de la science et de la culture bulgares.»

forêt

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer