sport

Blinken rencontre Macron lors du premier sommet américano-français depuis l’accord sur les sous-marins

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a rencontré mardi le président Emmanuel Macron à l’Organisation de coopération et de développement économiques à Paris.

Blinken espère établir une réconciliation formelle entre la France et les États-Unis après un désaccord sur la décision de signer un accord de sous-marin lucratif avec l’Australie au lieu de la France.

Dans un discours prononcé après la réunion, Blinken a appelé les pays les plus avancés du monde à affronter et à combattre les écarts croissants entre les riches et les pauvres.

Le ministre des Affaires étrangères a déclaré à l’OCDE que la crise des coronavirus et le changement climatique avaient exacerbé les inégalités entre pays riches et pays pauvres et qu’une action immédiate était nécessaire.

“Les données sont claires comme du cristal : la pandémie et la crise climatique affectent gravement les populations non méritées de nos communautés”, a déclaré Blinken.

“Nous en portons tous une part de responsabilité. Pendant des décennies, nos États membres ont mesuré le succès économique principalement en termes de PIB élevé. [Gross Domestic Product] et les marchés boursiers – qui ne reflètent pas la réalité de milliards de familles qui travaillent.”

“Au lieu de cela, notre croissance sans précédent s’est souvent accompagnée d’une augmentation des inégalités.”

En plus de s’attaquer à ces deux menaces, Blinken a averti que la discrimination à l’égard des femmes et des filles, ainsi que des communautés LGBT, entraîne également des inégalités et entrave la croissance et le développement.

Il a ajouté que l’administration Biden pourrait financer des initiatives de l’OCDE pour déterminer le coût de cette discrimination et trouver des moyens de l’inverser.

READ  Coupe d'Europe: le Racing 92 s'incline de justesse face à Exeter à l'issue d'une finale spectaculaire - Rugby - CE

« Au cœur de tous ces efforts se trouve la reconnaissance que la véritable richesse de nos nations se trouve non seulement dans nos ressources naturelles, ou dans la force de nos armées, ou dans la taille de notre population, ou dans l’étendue de notre géographie , et l’abondance de nos ressources naturelles, mais dans notre peuple, et dans notre capacité à libérer leur plein potentiel.

Accord mondial sur la fiscalité des sociétés multinationales

Environ 140 pays participent aux dernières discussions de l’OCDE sur les mesures visant à empêcher les entreprises de transférer leurs bénéfices vers des paradis fiscaux, qui semblent s’acheminer vers un accord mondial sur la taxation des sociétés multinationales.

L’Organisation de coopération et de développement économiques devrait annoncer un accord sur un taux d’imposition des sociétés de 15 % à Paris le 8 octobre dans le cadre d’une déclaration historique.

L’objectif de la discussion de cette semaine est d’avoir un texte commun sur lequel tous les pays s’entendent et de rejoindre les non-signataires tels que l’Irlande, la Hongrie et l’Estonie, pour le mettre en œuvre d’ici 2023.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, estime qu’un tel accord international est possible.

“Le règlement pourrait aller jusqu’à 15% du taux effectif réel”, a déclaré Le Maire.

“Cela évitera les taux d’imposition attractifs de 2%, 5% ou 6%, qui sont les taux effectifs réels appliqués par certains pays, dont l’Union européenne.”

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer