Economy

A l’ONU, le Premier ministre nommé par l’armée malienne critique la France et loue les liens avec la Russie | Nouvelles

Abdoulaye Maiga a critiqué les Nations Unies, l’ancien dirigeant colonial, louant une coopération « modèle » avec la Russie.

Le Premier ministre malien nommé par l’armée a critiqué la France et les Nations Unies dans un discours rempli de griefs sur la détérioration de la situation sécuritaire de son pays, tout en louant la coopération « modèle » avec la Russie.

S’adressant samedi à la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies, Abdoulaye Maiga a critiqué ce qu’il a appelé « la décision unilatérale de la France » de déplacer ses troupes restantes au Niger voisin dans un contexte de détérioration des relations avec le double putschiste malien Asimi Gueta.

Alors que ce sont Gueta et ses alliés qui ont renversé un président démocratiquement élu par la force militaire il y a deux ans, le Premier ministre malien a fait référence à plusieurs reprises à la « junte militaire française » tout au long de son discours de 30 minutes.

« Éloignez-vous du passé colonial et écoutez la colère, la frustration et le rejet qui viennent des villes et des campagnes africaines, et comprenez que ce mouvement est impitoyable », a déclaré Maiga, qui a été nommé Premier ministre le mois dernier.

« Vos actes d’intimidation ont grossi les rangs des Africains soucieux de préserver leur dignité », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre malien a également dressé un bilan sombre de la mission de maintien de la paix des Nations unies, connue sous le nom de MINUSMA, tout en louant publiquement « la coopération exemplaire et fructueuse entre le Mali et la Russie » et l’influence des mercenaires du groupe Wagner.

« Nous devons réaliser que près de 10 ans après sa création, les objectifs pour lesquels la MINUSMA a été déployée au Mali n’ont pas été atteints », a déclaré Maïga. « Ceci en dépit de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité. »

READ  De l’échec à l’empire : le milliardaire Hirotaki Yano, qui a créé le concept de « 1Live Store ».

La France est intervenue militairement au Mali en 2013, ce qui a conduit à une tentative de chasser les groupes armés du contrôle des villes du nord du Mali qu’ils contrôlaient. Au cours des neuf dernières années, Paris a maintenu sa présence dans un effort pour stabiliser le pays face aux attaques fréquentes des groupes armés.

Le départ de la France en août a soulevé de nouvelles inquiétudes quant à la reconquête du territoire par ces combattants, les responsabilités en matière de sécurité incombant désormais à l’armée malienne et aux casques bleus de l’ONU.

Le groupe Wagner, un réseau russe qui fournit des combattants à la location, a été autorisé à opérer au Mali malgré les preuves recueillies par les Nations unies l’impliquant dans des exécutions sommaires massives, des détentions arbitraires, des tortures et des disparitions forcées en République centrafricaine.

Le Premier ministre malien a également critiqué le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, pour ses récentes déclarations sur l’impasse entre le Mali et la Côte d’Ivoire au sujet des 46 soldats ivoiriens détenus.

« Puisque l’amitié est basée sur la sincérité, je voudrais exprimer mon profond désaccord avec votre récente apparition dans les médias, où vous avez pris position et vous êtes exprimé sur la question des 46 mercenaires ivoiriens », a-t-il déclaré dans des commentaires adressés à António Guterres.

Il a ajouté que la nature des crimes dans l’affaire « ne relève pas de la compétence du Secrétaire général des Nations Unies ».

Maiga a répété les allégations selon lesquelles des soldats auraient été envoyés au Mali en tant que mercenaires, ce que le gouvernement de Côte d’Ivoire a nié avec véhémence. La Côte d’Ivoire affirme que les soldats auraient assuré la sécurité d’une entreprise sous contrat avec l’ONU, mais Maiga a souligné samedi qu' »il n’y a aucun lien entre les 46 et l’ONU ».

READ  Pourquoi le Ghana doit adopter la FinTech pour développer son économie - Expert

Trois femmes soldats de Côte d’Ivoire ont été libérées dans le cadre d’un « geste humanitaire », mais il n’y a eu aucune mise à jour sur les autres.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer