sport

Vezenkov : J'ai pris la bonne décision de jouer en NBA – Basketball – NBA

L'athlète numéro un bulgare Alexander Vezenkov a fait face aux médias américains lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a parlé de sa première saison avec les Sacramento Kings et la NBA. Le citoyen a révélé les difficultés et les problèmes auxquels il a été confronté lors du tournoi de basket-ball le plus fort et a partagé ses projets pour les mois à venir. Il a également trouvé une lueur d'espoir dans la fin de saison des Kings.

« Je peux dire que ce fut une saison étrange. Avec des hauts et des bas. Pour moi, c'était le début d'une nouvelle vie et une touche avec un style de jeu complètement différent. J'ai aussi eu deux blessures. J'ai essayé de m'adapter le plus rapidement possible.  » « Malheureusement, nous avons terminé la saison trop tôt, nous voulions tous aller plus loin en séries éliminatoires et mon objectif était de m'améliorer chaque jour, mais il y avait des situations difficiles et différentes pour moi », a commencé Vezenkov.

« La NBA est différente en termes de qualité de joueurs talentueux. C'est fou de la regarder à la télévision, mais en réalité c'est complètement différent – le rythme du jeu, la vitesse des transitions. Personnellement, j'en ai besoin. « La seule bonne chose, c'est que nous aurons une longue pause jusqu'à la saison prochaine, et cela permettra à tout le monde de travailler et de s'améliorer. »

« Je n'ai pas encore prévu de pause entre les saisons. Je me sens vraiment chez moi ici, mais d'abord je rentrerai chez moi et ensuite nous verrons. Je m'entraîne toujours pendant la pause. En Europe, nous n'avons pas « Il n'y a aucun projet de pause entre les saisons », a admis cette fois le joueur des Sacramento Kings. Les saisons se terminent à la mi-juin.

« C'est difficile quand il y a une équipe de base de sept personnes et que le reste d'entre nous attend notre chance. Aujourd'hui, ça pourrait être moi, demain quelqu'un d'autre. C'est pour cela que nous sommes payés et c'est ce que nous devons faire, mais c'est difficile à faire. Gardez votre rythme en jouant aujourd'hui, vous aurez alors une chance après cinq matchs de montrer ce que vous pouvez faire. C'est très difficile d'être fort mentalement, et seulement après cela, il faut être en bonne forme physique. « , a déclaré le joueur de 28 ans.

READ  Plaque DFS : Cazoo Open de France

« Il ne fait aucun doute que j'ai pris la bonne décision de jouer en NBA. J'ai certainement douté d'autres choses, mais à aucun moment je n'ai pensé que mon choix était mauvais. C'est une grande opportunité que vous ne pouvez pas refuser. C'est ce que je veux obtenir. » En termes de temps de jeu et ce que j'obtiens, ce sont des choses différentes. Si vous me demandez quel rôle j'ai joué pendant la saison, vous jouez bien, vous ne jouez pas 10 minutes, ou peut-être moins. et il faut faire de son mieux. Je suis une personne positive et j'essaie de « Je suis là tout le temps pour aider mes coéquipiers. J'ai fait ce qu'on m'a demandé à 100 %. »

« Malik Monk est un gars formidable. Quand j'ai été blessé et qu'il a été blessé, nous avons beaucoup parlé. Nous nous asseyons l'un à côté de l'autre sur le banc et avons beaucoup de temps pour parler pendant les matchs. grand joueur et personne. J'espère qu'il reviendra dans notre équipe, et sinon je lui souhaite le meilleur. Il mérite tout ce qu'il a accompli. Il est le meilleur joueur de réserve cette saison. « En seulement deux semaines et demie, nous nous sommes effondrés. de la cinquième à la neuvième place », a déclaré le Bulgare.

« Il est encore difficile de passer du meilleur joueur d'Europe au niveau NBA. Tout le monde aime être au centre de l'attention, être le meilleur, montrer ses qualités et jouer davantage. Même si le niveau est différent, cela semble être le cas. Je savais d'où je venais. Parfois, j'avais l'impression que je pouvais mieux jouer, mais je regarde d'abord mes erreurs. Répétez : ce fut une année difficile », a conclu Alexander Vezenkov.

READ  Bruno Guimaraes termine le traitement de Newcastle avant de transférer 40 millions de livres sterling de Lyon | nouvelles du football

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer