entertainment

Une organisation française de l’Alliance française d’Hamilton reçoit un financement externe

De gauche à droite : Rawiri Bidois (THAWK), Laurence Beau (Ambassadrice de France en Nouvelle-Zélande, Îles Cook et Samoa), la présidente de l’Alliance Francaise Hamilton Samantha Wiria et Piripi Matika (THAWK). Photo/Alliance Frances Hamilton

L’organisation culturelle française Alliance Française a célébré l’ouverture de son nouveau siège social à Hamilton et a reçu un cadeau spécial de la mère patrie.

Le gouvernement français a accordé au consortium 23 092 $ pour construire le nouveau Centre culturel français de la rue Alexandra.

L’Alliance opère à Hamilton en tant qu’organisation virtuelle depuis 1951, mais ce n’est que maintenant qu’elle a un siège social dédié.

L’organisation a toujours proposé des cours de français et des activités mensuelles régulières à partir de divers endroits, mais grâce à la nouvelle bourse et à l’espace, l’Alliance est désormais en mesure d’élargir considérablement son offre.

Samantha Weria, présidente de l’Alliance française à Hamilton, déclare : « L’ouverture du centre offre l’opportunité d’ouvrir une petite école pour les enfants francophones âgés de 7 ans et plus. [This is] Un semestre après l’école enseigné en français en géographie et en lecture et écriture.

L’ouverture du centre a également permis à l’Alliance de fournir un espace pour inclure une petite bibliothèque française et d’offrir des diplômes DELF et DALF à Hamilton. Ces diplômes sont des qualifications linguistiques internationalement reconnues qui prouvent la capacité d’étudier ou de travailler dans les pays francophones.

En plus des nouvelles offres, le centre servira de point central d’information et de contact communautaire pour les francophones et francophones arrivant à Hamilton.

READ  JetBlue annonce de nouvelles liaisons directes depuis et vers Paris

L’alliance peut les aider à se connecter avec d’autres francophones qui sont ici depuis plus longtemps et leur offrir des opportunités de se rencontrer régulièrement pour des petits-déjeuners mensuels, des événements culturels et des soirées cinéma en français.

La bourse a été allouée par le gouvernement français à partir d’un fonds spécial dédié au soutien au développement des réseaux sociaux et communautaires des Français à l’étranger.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de plusieurs dignitaires, dont l’ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande Lawrence Beaux, l’adjointe au maire Angela O’Leary et les représentants de Mana When de Te Ha, Te Winoa ou Kerikirua (THAWK).

L’Alliance Française est une organisation internationale œuvrant pour la promotion de la langue et de la culture françaises. La succursale de Hamilton est l’une des sept en Nouvelle-Zélande, tandis que d’autres sont situées à Auckland, Palmerston North, Wellington, Nelson, Christchurch et Dunedin.

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer