World

Un Ukrainien ment au sujet d’un meurtre dans le but d’amener la police à déneiger des routes couvertes de neige

Un Ukrainien ment au sujet d'un meurtre dans le but d'amener la police à déneiger des routes couvertes de neige

Getty / Mark Newman

Un Ukrainien ment au sujet d’un meurtre dans le but d’amener la police à déneiger des routes couvertes de neige

Un homme ukrainien a concocté un simulacre de meurtre, puis l’a convoqué dans l’espoir que la police répondante devrait déneiger son chemin couvert de neige pour l’arrêter. Le plan, qui n’avait aucun trou du tout, a été déjoué lorsque la police est arrivée chez lui dans un SUV.

En ce qui concerne GardienL’homme a appelé la police samedi soir pour dire qu’il avait tué le partenaire de sa mère en le poignardant. Il a dit lors du même appel que le seul moyen de se rendre chez lui était avec une charrue.

“Mais en même temps, il a immédiatement averti la police de la nécessité de venir avec un brise-glace, car il n’y a pas d’autre moyen de l’atteindre”, a déclaré lundi la porte-parole de la police Julia Kovtun.

Un 4×4 a été utilisé pour se rendre à la maison et, à ce moment-là, les autorités ont réalisé qu’aucun meurtre n’avait eu lieu.

Lire la suite:
* Des moyens créatifs de remorquer la voiture
* Le conducteur n’a pas vu l’évidence
* Chien amical causant le chaos de la circulation
* Les meilleurs épisodes des Simpsons de tous les temps

“A leur arrivée, ils ont découvert que le parent était déjà chez lui, mais en un seul morceau et indemne. Personne ne l’a attaqué”, a ajouté Kovtun.

Puis l’homme a immédiatement admis qu’il avait téléphoné au faux crime.

Kovtun dit que la route a été emportée plus tôt dans la journée mais que l’homme est resté mécontent de “la qualité du nettoyage”.

READ  Comment éviter les erreurs SPF Nous sommes tous coupables en vacances

Certaines parties de l’Ukraine ont reçu jusqu’à 20 pouces de neige ces derniers jours.

Quant à l’homme, il risque une amende de 119 hryvnia (un peu plus de quatre dollars, pas une faute de frappe) pour avoir déposé la fausse plainte.

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer