Economy

Un tribunal néerlandais se prononcera sur l’affaire climatique historique “People v. Shell”

Publié en:

Un tribunal néerlandais se prononcera mercredi sur une tentative historique de groupes environnementaux de forcer le géant pétrolier Shell à atteindre les objectifs d’émissions de gaz à effet de serre des accords de Paris sur le climat.

L’affaire, baptisée «People for Shell», a été lancée en 2019 par la branche néerlandaise des Amis de la Terre, avec le soutien de six autres groupes et de plus de 17 000 citoyens néerlandais.

La multinationale anglo-néerlandaise affirme faire de sérieux efforts pour réduire les émissions de gaz, mais soutient qu’il n’y a pas de base légale pour l’affaire et que les gouvernements sont responsables de la réalisation des objectifs de Paris.

“L’affaire climatique contre Shell est unique car c’est la première fois dans l’histoire qu’on demande aux juges d’ordonner à une entreprise de libérer moins de dioxyde de carbone en modifiant sa politique”, ont déclaré les Amis néerlandais de la Terre dans un communiqué.

Les juges du tribunal de district de La Haye commenceront à lire la décision à 13h00 GMT.

L’affaire fait partie d’une série à travers le monde dans laquelle des citoyens et des militants frustrés par aucune action contre le changement climatique ont renvoyé les gouvernements et les principaux pollueurs devant les tribunaux.

Les Accords de Paris de 2015 ont obligé tous les pays à réduire leurs émissions de carbone pour limiter le réchauffement à 2 degrés Celsius (3,6 Fahrenheit) au-dessus des niveaux préindustriels et les ont encouragés à baisser de 1,5 degré.

Des militants ont demandé au tribunal lors des audiences de décembre d’ordonner à la multinationale anglo-néerlandaise Shell de réduire ses émissions de 45% d’ici 2030 afin de contribuer à atteindre cet objectif.

READ  Le Washington Post annonce augmenter la rédaction à un niveau historique

Shell a déclaré qu’elle réduirait «l’empreinte carbone nette» des produits qu’elle vend de 30% d’ici 2035 et qu’elle atteindrait 65% d’ici 2050.

Opportunité historique

Mais la directrice exécutive de l’organisation néerlandaise ActionAid, Marit Maig, a déclaré: “Les gros pollueurs comme Shell ont une énorme responsabilité dans la lutte contre le changement climatique.”

“Nous espérons que le juge saisira cette opportunité historique pour tenir Shell responsable de ses actions et s’assurer que ses émissions sont réduites conformément à l’Accord de Paris”, a déclaré Maige.

“La stratégie de Shell est de conserver la pollution tout en compensant ses émissions par de vastes exploitations arboricoles”, a déclaré le groupe.

“Cela nécessiterait des terres trois fois plus grandes que les Pays-Bas, ce qui pourrait entraîner des conflits alimentaires et fonciers dans l’hémisphère sud”, a-t-elle ajouté.

Des dizaines de manifestants pour le climat ont porté plainte devant le siège néerlandais de Shell à La Haye en avril 2019 dans ce que les organisateurs ont décrit comme le premier cas du genre.

Les avocats de Shell ont déclaré au tribunal en décembre que l’entreprise prenait déjà des «mesures sérieuses» pour soutenir la transition mondiale loin des combustibles fossiles, et que la décision finale appartient aux gouvernements.

Elle a dit qu’il n’y avait ni base légale pour l’affaire ni règle légale qui rendrait les émissions de Shell illégales.

Les militants espèrent répéter le succès de l’affaire intentée par le groupe vert Urgenda dans lequel la Cour suprême néerlandaise a ordonné en 2019 au pays de réduire ses émissions d’au moins 25% par rapport aux niveaux de 1990 d’ici la fin de 2020.

READ  Citroën Ami Electric: l'usine de Kénitra débordée

Les Pays-Bas, qui sont particulièrement vulnérables au changement climatique car un tiers du pays est en dessous du niveau de la mer, se sont engagés à réduire les émissions de dioxyde de carbone de 49% d’ici 2030.

(AFP)

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer