entertainment

Un court métrage philippin sur une femme Marion se rendant en France – Manila Bulletin

Brian Livina Phiri, boursier Erasmus+, représentera les Philippines aux débuts du Choreomundus Dance Film Festival avec son court métrage « Ella, a female morion »

Le public français est sur le point d’avoir un aperçu du métier derrière le Festival Moriones aux Philippines, alors que Brian Livina Viray présente son court métrage « Ella, une femme morion » au Choreomundus Dance Film Festival (CDFF), qui se déroule en France à partir du 3 août . 28 au 1er septembre 2022.

Extrait de « Ella, une femelle morion »

Le festival présentera le travail des diplômés du Master international Erasmus + en connaissances, pratiques et patrimoine de la danse (Choreomundus). La caractéristique déterminante de Brian, surnommée « Babing Morion et Manlilikha de Maskara à Marinduque (Ella, la femelle morion) » est l’un des 13 films sélectionnés pour faire partie du festival.

Originaire de Marinduque, siège du festival Lenten Moriones, Bryan vise à mettre en lumière Ella Mazon alors qu’elle partage Banata (un vœu) de porter un masque, une histoire peu commune dans le Morionan traditionnellement dominé par les hommes. Le film a été produit par le Centre de ressources Likha-an sous les auspices de la Commission nationale philippine pour la culture et les arts (NCCA), l’Administration Intramuros (IA) et le Bureau du président pro-tempore du Sénat, Loren Legarda.

« L’un des points particuliers auxquels je voudrais que les téléspectateurs prêtent attention est l’histoire d’Ella, ou Longina (comme l’appellent les habitants) ou la femme qui a dépeint Longinus dans la tradition dominée par les hommes de Moriones », a déclaré Brian à Manila Politen. Mode de vie. « Entendre l’histoire d’une femme est en fait rare, et cette plateforme (CDFF) peut être notre chance de la partager. »

Soutenu par l’Union Européenne (UE) à travers l’Erasmus + Student and Alumni Alliance (ESAA), le CDFF fait partie de la troisième édition du Choreomundus International Dance Festival. Dans sa première édition, le festival du film joue sur le thème « les crises qui nous émeuvent », invitant chacun à repenser les rapports sociaux et politiques entre la danse et l’environnement, et peut-être à refondre le terme d’environnement lui-même.

« Avec une ferme croyance en la diversité, l’équité et l’inclusion, le CDFF relève le défi d’être une plate-forme pour les corps invisibles et les voix inouïes – dansant et racontant des histoires sur le changement que nous espérons être en ces temps sans précédent dans lesquels nous vivons », déclare-t-elle.

« Ella, la femelle morion » de Brian sera présentée le 29 août à la salle Georges Conchon, 3 rue Léo Lagrange, Clermont-Ferrand. Le film de trois nuits sera également diffusé en direct sur Chaîne YouTube du CDFF.

Pour en savoir plus sur CDFF, visitez @choreodancefilmfestival sur Facebook Et le Instagram.


Salut les lecteurs ! Avez-vous une histoire que vous aimeriez que nous mettions en lumière? Envoyez-nous un message à FacebookEt le InstagramEt le TIC TacEt le Twitter Et parlons-en.

Abonnez-vous à notre newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

READ  Enfin du cinéma ! Arts, images et spectacles en France, 1833-1907

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer