World

Te Whatu Ora édite un post Facebook remerciant les hommes pour la Journée internationale de la femme

Message original pour la Journée internationale de la femme par Te Watto Ora.

capture d’écran

Message original pour la Journée internationale de la femme par Te Watto Ora.

Un post sur la page Facebook de Te Whatu Ora – Waitaha Canterbury voulait célébrer les femmes en santé mercredi.

Le 8 mars est la Journée internationale de la femme, conçue pour célébrer les réalisations des femmes, sensibiliser aux préjugés et prendre des mesures immédiates pour assurer l’égalité.

Mais Te Watu Aura Canterbury n’a pas laissé passer la journée sans mentionner les hommes.

« A tous les niveaux de Te Whatu Ora, nous avons des femmes extraordinaires qui remplissent des fonctions cliniques complexes, dirigent des équipes, mènent des recherches révolutionnaires et travaillent sans relâche pour fournir les meilleurs soins de santé possibles à nos communautés. Nous sommes reconnaissants chaque jour, pas seulement aujourd’hui, pour ce que ils sont, sans lesquels nous n’aurions pas pu faire fonctionner le système de santé », lit-on sur le post Facebook.

En savoir plus:
* Les fois où les entreprises se sont trompées lors de la Journée internationale de la femme
* Naomi Ferguson nommée présidente temporaire de Te Whatu Ora – Health NZ Te Whatu Ora
* #EmbraceEquity : que peuvent faire les femmes pour améliorer leur résilience financière ?

« Nous voulons également profiter de l’occasion pour remercier tous les hommes qui travaillent ou soutiennent notre wahneh dans le travail de santé. »

Le message a ensuite été modifié sept heures plus tard pour supprimer la ligne remerciant les hommes – mais pas avant que les gens aient eu la chance de commenter le message.

Une femme a commenté : « Merci mesdames, continuez à faire ce que vous faites ! Mais aussi, criez à mes garçons, vous êtes un vrai MVP. Un jour. Juste un jour. »

READ  COVID-19: les données suggèrent qu'Omicron est plus doux, mais mieux pour éviter les vaccins

1 actualité

La Journée internationale de la femme, le 8 mars, a suscité une réflexion plus approfondie sur les écarts salariaux.

Te What Ora a été contacté pour un commentaire.

Ce n’est pas la première fois qu’une organisation fait faillite à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

Fonterra a pris la chaleur l’année dernière lorsqu’elle a annoncé un panel composé uniquement d’hommes pour parler de « briser les préjugés » dans le cadre de ses célébrations de la Journée internationale de la femme.

Le rugby néo-zélandais a été qualifié de « sourd de ton » par les fans après avoir publié un tweet l’année dernière remerciant les femmes dans la vie des All Blacks, plutôt que de célébrer les Black Ferns.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer