Economy

Sodexo à l’activité de services d’intérêts et bonus occasionnels

(Reuters) – Le groupe français de restauration et de restauration Sodexo (EXHO.PA) a annoncé mercredi son intention de se séparer et de coter ses activités de services d’avantages et de récompenses (BRS) en 2024.

La société a ajouté que cette décision mettra ses deux principales sociétés dans une meilleure position pour tirer parti des marchés à croissance rapide.

Sodexo, qui a annulé en mai dernier un projet de vente d’une participation minoritaire dans BRS, a annoncé son intention de séparer et d’incorporer BRS en distribuant des actions de la société aux actionnaires de Sodexo.

« Chaque entité sera dans une position plus forte pour poursuivre sa propre stratégie, atteindre ses objectifs et réaliser son plein potentiel », a déclaré la PDG Sophie Bellon dans un communiqué.

La société, qui propose des chèques et des cartes d’avantages sociaux aux employés, a enregistré un bénéfice sous-jacent de 162 millions d’euros (177 millions de dollars) au premier semestre 2023, en hausse de 46,4% par rapport à il y a un an hors effets de change.

Le bénéfice sous-jacent du groupe s’est établi à 704 millions d’euros, dépassant la prévision moyenne des analystes de 679 millions d’euros, selon un consensus établi par la société.

Sodexo, qui affirme que les hausses de prix resteront supérieures à 5% au second semestre 2023, a également relevé ses prévisions de ventes pour l’ensemble de l’année. Il s’attend à une croissance organique des revenus d’environ 11% au cours de l’exercice 2023, contre 8% à 10% précédemment annoncés.

Le groupe a également relevé ses perspectives annuelles pour l’activité BRS. Il vise désormais une croissance organique des revenus d’environ 20 %, contre une prévision précédente de 12 à 15 %, et une marge opérationnelle sous-jacente d’environ 32 %, par rapport à une précédente prévision d’environ 30 % annoncée en octobre.

READ  L'Arabie saoudite transfère plus d'actions pétrolières d'Aramco au fonds de richesse

(1 $ = 0,9128 euros)

Reportage sur Diana Mandela; Montage par Matt Scoffam

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer