Top News

Sam Bennett deuxième en France alors que Laporte remporte la troisième étape du Critérium du Dauphine – The Irish Times

La quête de Sam Bennett pour une victoire tant attendue dans la troisième étape du Critérium du Dauphiné s’est poursuivie mardi, alors que l’Irlandais a terminé deuxième au Coteau derrière le leader de la course Christophe Laporte (Jumbo Visma).

Bennett a obtenu une avance parfaite de l’équipe Bora-Hansgrohe, y compris son compatriote irlandais Ryan Mullen. Danny Van Poppel a conduit Bennett dans le sprint final de 200 m, puis ce dernier est venu en tête lorsqu’il a lancé un sprint de 150 m.

Cependant, le vainqueur de la première étape, Laporte, a pris les devants sur sa gauche et a remporté une victoire d’étape, Bennett terminant un peu plus d’une demi-roue derrière lui.

Le coureur de Carrick-on-Soir sera frustré du résultat, d’autant plus qu’il n’a remporté qu’une seule victoire cette saison. Cela s’est produit lors de son premier jour de course, en janvier. Depuis lors, il s’est rapproché à de nombreuses reprises, le résultat de mardi étant sa cinquième pole de la saison. Il a également terminé troisième à deux reprises.

Cette pression s’est manifestée sur Bennett lors de la course finale, alors que le joueur de 32 ans a commencé son sprint vers le centre de la route, mais s’est ensuite déplacé droit contre les barrières, fermant ainsi la porte à Matevo Jovkar (Muntasir Bahreïn) et Dylan Groenewegen ( Geco AlUla). Ce dernier a levé la main en signe de protestation, mais le score est resté.

Bennett avait creusé trop profondément dans l’étape vallonnée de lundi pour être là pour l’arrivée, et il a déclaré que l’effort lui avait fait des ravages mardi. Il a remercié son équipe pour ce qu’il a dit être un très bon effort.

READ  Mbappe mène la France en huitièmes de finale et passe à Zidane

« Ça a été beaucoup plus agréable que les deux derniers jours, mais vous pouvez toujours sentir les deux derniers jours dans vos jambes », a-t-il expliqué. « Il y a eu un moment un peu délicat au milieu de la course quand ils ont attaqué pour le KOM [King of the Mountains points]mais tout s’est remis en place et ce fut une journée relativement simple.

« Les garçons ont fait un excellent travail en finale. Nous avons dit d’où nous voulions venir et quand nous voulions aller. Mais malheureusement, j’ai ressenti l’effort d’hier dans mes jambes. Quand j’ai dû y aller, je n’avais rien aujourd’hui. C’est un peu dommage, mais je dois remercier les gars, c’est qu’ils ont fait un excellent travail.

Laporte détient la tête de la course avant le contre-la-montre de mercredi, un test individuel de 31,1 kilomètres jusqu’au Belmont de la Loire. Son coéquipier Jonas Vinggaard est l’un des favoris de l’étape, et il tient à souligner sa force avant de défendre son titre du Tour de France le mois prochain.

Bennett tient également à montrer sa forme, notamment parce que Bora Hansgrohe l’a dépassé pour la sélection du Tour l’année dernière. Il a remporté deux étapes plus le classement par points en 2020, la dernière fois qu’il a couru sur le Tour, et s’efforce de retrouver le même niveau de forme.

Il aura une autre chance potentielle de remporter l’étape du Dauphiné jeudi lorsque le peloton se précipitera à Salins les Bains. Cependant, une montée de catégorie deux vers la fin signifie qu’un sprint n’est pas infaillible. Les trois prochaines étapes sont toutes montagneuses.

READ  dictionnaire français accusé de "réveiller" la conscience de genre | La France

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer