Top News

Que faire à Vichy, la ville la plus élégante de France

L’essentiel de son travail se fait ici, aux abords du Parc des Sources. A mi-chemin se trouvait le très grand et luxueux Hôtel du Parc. Le premier étage est devenu le ministère des Affaires étrangères, le second le bureau du Premier ministre, et au troisième étage Pétain lui-même contenait des pièces à partir desquelles théoriquement toute la France (pas seulement la région sud «libre») était gouvernée. Son ancien appartement a toujours appartenu à une association de fans nostalgiques de Peitan. Vous n’aurez pas de visite. En revanche, vous pourrez voir – juste en face de l’entrée du bâtiment – une plaque sur une dalle de pierre commémorant l’arrestation le 26 août 1942 de 6 500 juifs non français commandés dans ces bâtiments.

Ici, et dans les rues adjacentes, un mélange éclectique de bâtiments monumentaux – façade voûtée Art déco, gothique, à l’italienne et britannique – a été pressé pour servir de bureaux gouvernementaux, de ministères et d’ambassades. Aussi, après 1942, le siège de la Gestapo. L’itinérance c’est bien. Dépourvues de danger, ces rues donnent à Vichy un intérêt et une dignité extraordinaires dans une petite ville.

Ensuite, il y a les parcs d’attractions sans fin qui ont besoin de femmes qui portent des couvre-chefs et des parapluies, mais qui courent trop. Il est bordé d’un côté par les chalets que Napoléon III fit construire pour lui et sa maîtresse et plusieurs chalets. De l’autre côté, il s’étend jusqu’à la rivière Allier, pleine de possibilités d’activités nautiques, bars, bistrots et autres éléments évocateurs de loisirs. Vous pourriez être en vacances. Ça pourrait être.

READ  Apprendre à connaître... Garde forestier Aaron France

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer