sport

Plaque DFS : Cazoo Open de France

Le Golf National accueillera cette semaine l’Open de France, ainsi que la Ryder Cup 2018, la dernière édition organisée sur le sol européen.

Les Européens ont gagné cette semaine-là par 17,5 à 11,5. De nombreux analystes ont cité la difficulté de la route et l’importance de trouver le passage cette semaine-là, comme raison pour laquelle cela leur convenait stratégiquement par rapport aux Américains qui étaient mieux placés pour planifier des bombes et des cratères.

Même si le parcours ne bénéficiera jamais d’un traitement complet de préparation à la Ryder Cup, il s’avère toujours être un test difficile pour l’événement. Le score moyen de cet événement au cours des quatre dernières éditions est de 72,2 (+1,2 RTP).

Certains aiment ça dur

Vous venez de démontrer à quel point le Golf National a été difficile ces dernières années. Nous pouvons remonter encore plus loin et le tableau reste le même.

L’année dernière, Guido Migliozzi a remporté la catégorie des moins de 16 ans et cette année a été considérée comme une année facile à marquer selon les normes du parcours. Le score moyen des victoires sur les 10 dernières éditions disputées au Golf National n’est que de 10, Pablo Larrazabal (2008), Philip Goulding (2003) et Colin Montgomerie (2000) étant les seuls autres golfeurs depuis 2000 à atteindre 15. Moins que cela. Ou moins le week-end.

Voici les meilleurs joueurs en termes de coups ajustés gagnés par tour en jouant sur des terrains difficiles, au cours des deux dernières années :

Tom Kim
Jordan Smith
Min Woo Lee
Adrien Otaegui
Alexandre Bjork
Julien Guerrier
Ryan Renard
Arun Ray
Billy Horschel
Yannick Paul
Owen Ferguson
Simon Forstrom
Victor Pérez
Ryo Hisatsune
Connor Sim

READ  Quand Federer a-t-il vraiment pensé qu'il pouvait "faire du mal à Nadal" sur terre battue ?

Nous pouvons également examiner les performances par rapport à la référence pour voir qui affiche la plus forte augmentation de performances par rapport à ses résultats typiques :

Julien Guerrier
Simon Forstrom
Jimmy Donaldson
Dan Bradbury
Adrien Otaegui
James Morrison
Rikuya Hoshino
Owen Ferguson
Bryce Easton
Connor Sim
Kiradesh Aviparrnrat
Dan Huizing
Matthieu Baldwin
Andy Sullivan
Renato Paratore

Liste de chevauchement : Les noms qui apparaissent sur les deux listes incluent Adrian Otaegui, Julien Guerrier, Ewen Ferguson, Simon Forsstrom et Connor Syme.

Ouvert d’Otaegui

L’Espagnol bénéficie d’une touche de forme en ce moment. Il a eu six jours de paie consécutifs, à commencer par une victoire en T-55 à l’Open Championship fin juillet. Le tireur droit est bien équipé pour jouer sur les fairways du Golf National et cela s’est avéré être le cas lors de récents déplacements. Otaegui a terminé T-13 ou mieux lors de trois de ses quatre dernières visites au tournoi. Si vous comptez sur la précision et/ou l’historique du parcours, Otaegui devrait être une priorité absolue cette semaine.

Troisième fois le charme pour Connor Sim ?

Alors qu’Otaegui est en assez bonne forme, Syme surfe actuellement sur une vague de formidable élan. Syme vient de terminer quatre fois consécutives parmi les 10 premiers, passant T-3, T-4, T-7 et T-10 lors de ses quatre derniers départs. Comme vous pouvez le voir dans les listes ci-dessus, son profil se classe bien dans les cours plus rigoureux. C’est pourquoi j’aime sa chance de déchiffrer enfin les codes du Golf National, après avoir échoué lors de ses précédentes tentatives (2018, 2022).

READ  Liga - Un petit FC Barcelone s'impose à Huesca (0-1)

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer