sport

Open d’Indonésie : le PV Sindhu s’incline en demi-finale

L’impressionnante campagne de l’Inde à l’Open d’Indonésie Super 1000 s’est terminée après avoir perdu en trois matches contre l’ancienne championne du monde Ratchanok Intanon, de Thaïlande, lors d’une demi-finale du simple dames disputée ici samedi.

La troisième tête de série Sindhu, double médaillée olympique, a perdu 21-15 9-21 14-21 contre la 8e tête de série mondiale et la deuxième tête de série Ratchanuk en 54 minutes pour terminer en demi-finale pour la troisième fois au trot. Le Sindh, 26 ans, a atteint les quatre derniers matchs des Masters d’Indonésie la semaine dernière et également à Roland-Garros en octobre.

Al-Sanad, classé n°7 mondial, est entré dans le match 4-6 en tête-à-tête, après avoir perdu deux fois contre le joueur thaïlandais lors des deux dernières rencontres. L’Indien a pris un bon départ, progressant lentement vers une avance de 8-3 dès le début. Rachanok a réduit le score à 9-10 avant que Sindh n’entre dans la première mi-temps d’un point.

Sindhu a saisi trois points consécutifs pour avancer et n’a pas regardé en arrière car elle a perdu le match d’ouverture. Ratchanok a repris sa direction et est revenue en force dans le match alors qu’elle menait 11-7 au bris d’égalité en deuxième mi-temps.

Le tacticien thaïlandais a obtenu neuf des 10 points suivants de 12 à 8 pour maintenir le lien de l’autre côté. C’est Sindhu qui a donné 11 points à Ratchanuk dans le match après avoir atterri dans le filet et la joueuse thaïlandaise l’a terminé avec un coup droit pour son adversaire.

La n°8 mondiale thaïlandaise a poursuivi sa course impressionnante dans le décideur alors qu’elle avançait 11-6 avec Sindhu faisant beaucoup d’erreurs. Sindhu a repris avec un touché à travers le terrain, mais une erreur de calcul au niveau de la ligne de fond puis une erreur nette ont permis à Rachanouk de continuer.

READ  Machadi: Manchester United affronte ses vieux rivaux Liverpool en FA Cup

L’Indien a connu une bonne séquence de quatre points avec une fiche de 13-16, mais Ratchanok a coupé la séquence de points et est passé à sept points pour le match. Une erreur nette a retardé l’inévitable alors que Rachanok a scellé le match avec un retour précis dans la cour avant.

Al Sindh, le champion du monde, a atteint la finale du Swiss Open.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer