World

Oakland Transport abandonne les frais de parc et de trajet

Oakland Transport a fait marche arrière sur un plan visant à facturer tous les utilisateurs et manèges du parc.

Chris McCain/personnel

Oakland Transport a fait marche arrière sur un plan visant à facturer tous les utilisateurs et manèges du parc.

Auckland Transport a renoncé à sa proposition de faire payer les usagers du stationnement et du trajet.

Cependant, ceux qui se garent – mais ne roulent pas – seront facturés et un système de réservation à l’avance payé sera essayé – si l’Auckland Transport Board accepte de modifier sa stratégie de stationnement.

Le 5 avril, l’AT a présenté les conclusions d’une consultation publique sur un projet de stratégie de stationnement au comité des transports et des infrastructures du conseil d’Auckland.

La présentation proposait un plan pour facturer tous les utilisateurs du parc et les manèges et le système de réservation à l’avance serait conservé, pour permettre aux gens d’utiliser les installations du parc-o-bus pendant la journée, pas seulement pendant les pics d’achalandage.

En savoir plus:
Le maire d’Auckland Wayne Brown parle de ce budget et du déplacement du port
* Les habitants d’Auckland n’auront pas leur mot à dire dans l’énorme accord de transport avec le gouvernement
* Park’n’ride ou pay’n’ride ? Le plan de transport d’Auckland est un pas en arrière

Matt Lowry, directeur du Grand Auckland axé sur les transports, a déclaré que la proposition de faire payer les utilisateurs offrait un système plus équitable.

« Le problème est que le parc et les manèges peuvent être formidables, mais pour le moment, ils sont totalement gratuits pour tout le monde », a déclaré Lowry.

Lowry a souligné le désavantage pour les parents d’emmener leurs enfants à l’école avant de passer au travail.

READ  Petel.bg - Actualités - Le code jaune pour la neige a été annoncé pour quatre régions du pays pour demain

Ils peuvent le tarifer [parking] Pour s’assurer qu’il y a du stationnement disponible plus tard dans la journée », a-t-il déclaré.

Ricky Wilson / Personnel

Le PDG d’Auckland Transportation, Dean Kimpton, s’entretient avec le journaliste de Stuff, Todd Neal, sur ce qui doit être corrigé dans le système de transport en commun d’Auckland.

Le projet de stratégie de stationnement propose des frais nominaux pour les utilisateurs des parcs et manèges afin de « reconnaître le coût impliqué dans leur développement et leur exploitation, et de décourager leur utilisation là où d’autres options sont disponibles », a déclaré Andrew McGill, responsable de la planification intégrée du réseau chez AT.

« Les commentaires du public sur le projet de stratégie, bien que généralement favorables et positifs, se sont fortement opposés à la proposition de faire payer les utilisateurs de stationnement et de transport », a déclaré McGill.

Les commentaires ont également révélé que les habitants d’Auckland n’aiment pas les gens debout et à cheval, et ils n’aiment pas le parc et les manèges qui se remplissent le matin.

McGill a déclaré que la nouvelle proposition de facturer les utilisateurs qui se garent et ne roulent pas et de fournir des espaces pré-réservés payés répondrait aux besoins des clients.

Les utilisateurs du parc-o-bus ont déjà été facturés pour se garer au terminal de ferry de Mātiatia sur l'île de Waiheke.

Jason Dorday/personnel

Les utilisateurs du parc-o-bus ont déjà été facturés pour se garer au terminal de ferry de Mātiatia sur l’île de Waiheke.

Malgré le large soutien du comité des transports et des infrastructures du conseil d’Auckland, il a déclaré que ces changements n’avaient pas encore été approuvés par le conseil AT, qui examinera la stratégie révisée lors de sa réunion de mai.

READ  Les pénuries d'eau exacerbent la misère alors que les frappes aériennes israéliennes se poursuivent

Un total de 28 gares ferroviaires, routières et de ferry dans la région d’Auckland sont classées comme parcs et manèges, les utilisateurs étant facturés pour le stationnement dans les installations de Devonport et Mātiatia.

Une modélisation financière détaillée n’a pas été mise en œuvre pour les frais généraux proposés, qui auraient varié de 2 $ à 4 $ par jour de semaine, a déclaré McGill.

Cependant, avec environ 6 500 places de stationnement dans le parc AT et en supposant que chaque espace est utilisé une fois en semaine et coûte 3 $, une utilisation complète générerait environ 4,8 millions de dollars de revenus chaque année.

Cependant, cela ne tient pas compte des coûts associés à la mise en place, à l’exploitation et à l’application du système et il s’agit d’une estimation de très haut niveau, a déclaré McGill.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer