sport

Nick Kyrgios, blessé, excelle à Wimbledon et se qualifie pour les quarts de finale du chelem en carrière

Beaucoup plus calme et silencieux que lors de son match précédent, Nick Kyrgios a surmonté son agaçante épaule droite pour tirer 35 as et battre Brandon Nakashima 4-6, 6-4, 7-6 (2), 3-6, 6-2 à Wimbledon. . Lundi pour atteindre les quarts de finale d’un Grand Chelem pour la première fois en 7 ans et demi.

Kyrgios, non classé, s’est amélioré à 6-0 au cours de sa carrière de cinq joueurs au All England Club et a remporté sa onzième victoire sur gazon cette saison.

« J’ai besoin d’un verre de vin, bien sûr, ce soir. Bien sûr », a déclaré Kyrgios au public lors de son interview au stade de Londres, après avoir remplacé son chapeau blanc et ses bottes par des versions rouges.

Jouant devant une salle presque comble sur le court central, l’Australien de 27 ans a parfois montré sa gamme inhabituelle de coups astucieux – balancer les jambes ici, envoyer sous l’aisselle là-bas – ou l’humeur qui lui a valu 10 000 dollars d’amendes pour avoir craché dans une direction Un spectateur anxieux à la fin de son match du premier tour et 4 000 $ pour un potin audible lors de sa victoire houleuse contre la tête de série n ° 4 Stefanos Tsitsipas au troisième tour.

Contre Nakashima, un Californien de 20 ans non classé, Kyrgios a été visité à plusieurs reprises pendant le changement par un entraîneur qui lui a massé et manipulé l’épaule. Il y a eu un tronçon où la transmission à grande vitesse de Kyrios est passée de plus de 217 kilomètres par heure à près de 177 kilomètres, mais à la fin, il a semblé dépasser cela et revenir à produire des performances irréversibles encore et encore.

Après que Nakashima ait égalisé les choses en prenant le quatrième set avec une pause, puis en prenant une avance de 1-0 au cinquième set, Kyrgios s’est précipité vers l’arrivée. Il a remporté cinq matchs d’affilée, avant de le passer hors du terrain et de fermer ainsi du Love-30 : une passe en coup droit à travers le terrain ; pendu dans un échange de 11 coups de pied jusqu’à ce que Nakashima rate un revers; Vainqueur du service 216 km / h; Vainqueur du coup droit.

READ  France 32-30 Wells: Wayne Bevac "dope" après chaque équipe a laissé filer le Grand Chelem

« J’ai beaucoup joué au tennis au cours du dernier mois et demi », a déclaré Kyrgios. « Honnêtement, c’est ce que je pensais : je n’ai jamais perdu un match en cinq sets ici… Je me disais : ‘Je suis déjà venu ici.’ Je l’ai déjà fait. « 

Garen remporte le retour de la mode

Ce sera la troisième apparition de Kyrgios dans un quart de finale majeur. Les autres sont venus à l’adolescence à Wimbledon en 2014 – quand il a alors surpris – non. 1 Rafael Nadal jusqu’au bout – et à l’Open d’Australie 2015.

« Je suis sorti d’ici contre l’un des plus grands joueurs de tous les temps et j’ai battu Nadal », a déclaré Kyrgios. « Donc, ce sont toutes des choses que j’ai en tête. »

Kyrgios affrontera ensuite Cristian Garin, le Chilien de 26 ans, qui a fait son premier retour de deux semaines en deux sets, a sauvé deux balles de match et a renversé la situation pour vaincre la 19e tête de série Alex de Minaur 2-6, 5-7 , 7-6 (3), 6 -4, 7-6 (10-6) après plus de 4 1/2 heures.

Garin, tête de série 43, a atteint les quarts de finale d’un Grand Chelem pour la première fois lors de sa 15e apparition principale.

Élimination de Dabrowski

Gabriela Dabrowski d’Ottawa et son partenaire australien John Pearce ont été éliminés en quarts de finale du double mixte à Wimbledon lundi, mettant fin à la participation du Canada à une égalité professionnelle au Grand Slam Arena.

Dabrowski et Piers ont perdu 6-4, 3-6, 7-5 contre le Croate Mate Pavic et l’Indienne Sanja Misra.

Nazerz et Dabrowski, quatrièmes têtes de série du tournoi, ont combiné 13 as mais n’ont obtenu qu’un seul de leurs trois points de rupture. Pavic et Misra ont brisé leurs adversaires deux fois avec trois occasions.

READ  La grande diatribe de Zinedine Zidane

Bavik est un ancien partenaire de Dabrowski. Ils ont remporté l’Open d’Australie en 2018 et ont atteint la finale de l’Open de France en 2018 et 2019.

Dabrowski et sa partenaire mexicaine Juliana Olmos ont été éliminées des titres du double féminin dimanche avec une défaite 6-4 6-3 contre les Américaines Danielle Colinas et Desira Krausek.

Les Canadiens ont été éliminés dans le tableau principal du simple – Denis Shapovalov, Bianca Andreescu, Felix Auger-Aliassime et Rebecca Marino – lors des deux premières rondes du All England Club.

De nombreux Canadiens jouent encore dans le match junior à Wimbledon.

Nadal convertit sa quatrième balle de match pour gagner

Tout s’est bien passé pour Rafael Nadal contre Boutique Van de Zandschulp jusqu’à ce qu’il soit temps de clôturer leur match de quatrième tour à Wimbledon.

Servant pour une victoire 5-3 dans le troisième set, Nadal a été breaké pour la deuxième fois dans le match et n’a ensuite pas réussi à convertir trois balles de match consécutives lorsqu’il a avancé 6-3 dans le bris d’égalité qui a suivi.

C’était la fin de la résistance du Néerlandais, même si Nadal a tourné sa quatrième balle de match pour gagner 6-4, 6-2, 7-6 (6) sur le court central.

L’Espagnol dispute son premier tournoi sur gazon depuis 2019, lorsqu’il a perdu contre Roger Federer en demi-finale de Wimbledon. Il est à la recherche de son troisième titre à Wimbledon et a une chance de participer aux tournois du Grand Chelem de l’année civile après avoir remporté l’Open d’Australie et l’Open de France pour porter son total de carrière à un record de 22.

Il affrontera ensuite la 11e tête de série Taylor Fritz, le seul Américain restant dans le tirage au sort. Le joueur de 24 ans n’a pas encore perdu de set et disputera son premier match en quart de finale après avoir battu le qualifié Jason Kobler 6-3, 6-1, 6-4.

Le champion de Halep 2019 continue

Simona Halep est à la hauteur de son statut de seule ancienne championne du Grand Chelem restant dans le tirage au sort féminin de cette année.

READ  Jeux olympiques de 2021 : mises à jour en direct, actualités, nombre de médailles, calendrier Alors que l'USWNT tombe en demi-finale, Jade Carey remporte l'or, la piste se poursuit

La Roumaine a battu la quatrième tête de série Paula Padusa 6-1 6-2 sur le court central pour revenir en quart de finale de Wimbledon et prolonger sa séquence de victoires à la All England Arena à 11 matchs.

La 16e tête de série Halep a remporté le titre en 2019 mais a raté l’édition de l’année dernière en raison d’une blessure, tandis que le tournoi 2020 a été annulé en raison de la pandémie. Cependant, c’était la première victoire de Halep contre un des cinq meilleurs joueurs sur gazon.

L’ancienne tête de série, qui a également remporté l’Open de France en 2018, n’a pas perdu un set lors du tournoi de cette année et a continué à devancer Padusa dans le rallye de base. Cela s’est terminé par neuf erreurs involontaires et a sauvé le seul point de rupture que j’ai rencontré.

La défaite de Padusa signifie que la troisième tête de série signifie que Jaber est la tête de série restante dans le top 10 du championnat féminin.

Halep rencontrera la 20e tête de série Amanda Anisimova, l’Américaine de 20 ans qui a battu Harmony Tan de France 6-2, 6-3. Anisimova a évincé Coco Gauff, finaliste de Roland-Garros la semaine dernière. Tan a éliminé le grand champion Williams 23 fois au premier tour.

Leur autre match de quart de finale sera la 17e tête de série Elena Rybakina du Kazakhstan contre l’Australienne Agla Tomljanovic. Rybakina a atteint les quarts de finale de Wimbledon pour la première fois avec une victoire 7-5 6-3 sur Petra Martic, tandis que Tomljanovic est là pour la deuxième année consécutive après avoir battu Alize Cornet 4-6 6-4 6-3.

Cornet a mis fin à la séquence de 37 victoires consécutives d’Iga Swiatek, tête de série, samedi.

« Je ne pensais pas pouvoir vraiment faire ça », a déclaré Tomljanovic, qui a perdu contre l’éventuel champion Ash Party en quart de finale l’an dernier. « Après quelques moments difficiles cette année, j’ai pensé : Aurai-je encore une chance ? Je n’arrive pas à croire qu’un an plus tard, je suis dans la même situation. »

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer