Tech

Naomi Osaka risque d’être expulsée à Roland-Garros en raison du boycott des médias

La Japonaise Naomi Osaka pourrait être expulsée de Roland-Garros si elle continue de boycotter les conférences de presse d’après-match lors du tournoi, a annoncé dimanche le conseil des majors de tennis.

Le conseil d’administration a ajouté qu’Osaka, qui a reçu une amende de 15 000 $ pour avoir manqué la conférence de presse après sa victoire au premier tour à Roland Garros, pourrait être suspendue d’autres tournois du Grand Chelem.

La championne du Grand Chelem a déclaré plus tôt cette semaine qu’elle ne ferait pas face aux médias pendant Roland-Garros, invoquant des raisons de santé mentale.

“Naomi Osaka nous a informés que si elle continue à ignorer ses obligations médiatiques pendant le tournoi, elle s’exposera à d’autres conséquences potentielles de la violation du code de conduite”, a déclaré le conseil d’administration du Grand Chelem dans un communiqué.

“Comme prévu, les violations répétées entraînent des sanctions plus sévères, notamment la non-participation au tournoi … et l’ouverture d’une enquête criminelle majeure qui pourrait entraîner des amendes plus importantes et une suspension du Grand Chelem à l’avenir.”

Le conseil d’administration a rappelé à Osaka qu'”un élément central du règlement du Grand Chelem est la responsabilité des joueurs d’interagir avec les médias, quel que soit le résultat du match”.

“La santé mentale des joueurs participant à nos tournois et aux rondes est d’une importance primordiale en Grand Chelem”, a-t-elle ajouté.

READ  Examen du clavier de jeu mécanique Logitech Pro: compact et soigné

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer