science

Monkeypox : premier cas confirmé en République d’Irlande

Le premier cas de monkeypox a été identifié en République d’Irlande.

Les autorités sanitaires irlandaises ont été alertées du cas vendredi soir dans l’est du pays.

Le responsable des services de santé (HSE) a déclaré que la personne infectée par le virus n’a pas été hospitalisée.

Les autorités attendent les résultats d’un autre cas suspect.

« Ce n’était pas inattendu après qu’il y ait eu des cas de monkeypox au Royaume-Uni et dans de nombreux pays européens », a déclaré le HSE dans un communiqué.

Le cas est le deuxième découvert sur l’île après L’Irlande du Nord a confirmé jeudi son premier cas.

« Une évaluation des risques pour la santé publique a été effectuée, et ceux qui ont été en contact avec la personne sont informés de ce qu’ils doivent faire s’ils tombent malades », a ajouté le porte-parole.

Comment attrape-t-on la variole du singe ?

  • La maladie peut se propager par contact étroit avec une personne infectée

  • Il peut pénétrer dans le corps par une peau lésée ou par les yeux, le nez ou la bouche.

  • L’infection disparaît généralement d’elle-même et dure entre 14 et 21 jours.

  • Elle n’était pas décrite auparavant comme une infection sexuellement transmissible, mais elle peut être transmise par contact direct pendant les rapports sexuels.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes comprennent de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, des maux de dos, des ganglions lymphatiques enflés, des frissons et de la fatigue.

L’éruption cutanée peut se développer, commençant souvent sur le visage, puis s’étendant à d’autres parties du corps, en particulier les mains et les pieds.

READ  Éclosion de Delta COVID-19: Pacifica 13 sur 15 hospitalisés

L’éruption change et passe par différentes étapes avant de former une croûte qui tombe plus tard.

Les symptômes prennent généralement entre cinq et 21 jours pour apparaître après l’infection.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer