sport

Ludogorets subit une défaite écrasante et rien de bon ne se passe à Istanbul aujourd’hui non plus.

Ludogorets est à Istanbul, où il affronte ce qui est sur le papier son match le plus difficile de la phase de groupes de la ligue de conférence ce soir à 19h45.

Vous pouvez regarder le match sur MAX Sport 3 HD.

Aussi étrange que cela puisse paraître dans le contexte du match humiliant 1:7 au Danemark, que les habitants de Razgrad ont joué lors de leur précédente visite européenne, le match d’Istanbul apparaît en réalité comme le plus difficile.

Avant même la réunion >>>

Il ne fait aucun doute que Fenerbahçe est le favori de ce groupe, comme le prouvent ses victoires faciles contre le Nordsjölland et le Spartak (Trnava). Mais les Lanterns sont également le quatrième favori pour remporter le championnat de la Conference League, selon les bookmakers.

Le géant turc se classe deuxième directement derrière Aston Villa, la Fiorentina et l’Eintracht (Francfort), et la sélection des stars renforce de sérieuses ambitions.

Mais au-delà de la solidité de Fenerbahce, on ne peut éviter avant le match peut-être la crise la plus grave que traverse Ludogorets depuis son entrée dans l’élite il y a 12 ans.

Nous pouvons littéralement dire que les habitants de Razgrad en subissent un coup dur. En termes de jeu, de leadership, de mentalité et purement en termes de résultats.

Nous sommes déjà fin octobre, Ludogorets occupe la 5ème place du championnat et a commis 5 erreurs sur 12 matches, dont la dernière a été 0:0 contre Arda à Kardjali, ce qui a coûté la tête à Ivaylo Petev.


Photo d’un taureau

READ  JB France et Justin Verlander débuteront la série Arizona

Georgi Dermendzhiev est venu à sa place. Un homme qui a fait ses preuves et s’est fait une bonne réputation à Razgrad, mais aussi un homme qui est au chômage depuis trois ans, ce qui n’est bon signe pour aucun entraîneur.

Le spécialiste de 68 ans n’a pas fait particulièrement bonne impression lorsqu’il était à la tête du Levski et de l’équipe nationale, et son retour à Razgrad a certainement été considéré comme une décision étrange et surprenante.

Peut-être qu’à Ludogorets, ils n’ont pas d’option toute prête pour un nom sérieux venu de l’étranger, car de l’extérieur, il semble qu’ils parient sur quelque chose qui a déjà été essayé comme dernière option. Cela a été essayé, mais cela a continué pendant plusieurs années et dans une composition quelque peu différente des « Aigles ».

Ce n’est un secret pour personne qui suit les matchs du champion local que certains joueurs ne répondent pas du tout aux standards fixés au fil des années. Kirill Despodov et Igor Thiago, impliqués dans presque tous les buts la saison dernière, n’ont pas encore été remplacés par des joueurs tout aussi forts. Le ratio de 1:7 au Danemark a montré que l’équipe avait complètement perdu sa mentalité de vainqueur familière.

Jusqu’à dimanche à Kodjali, c’était comme si Ludogorets, malgré l’avantage, ne croyait pas pouvoir remporter la victoire. Il y a des années, on se souvient du tourbillon qui se préparait devant le but adverse, c’est pourquoi les victoires dans les dernières minutes n’étaient pas rares. C’est exactement ce qu’est le personnage du héros.

Photo : AP/PTA

READ  Quartier français et sucrier, voici (espérons-le) "Ole Miss France"

Ludogorets a été vaincu et la mission d’aujourd’hui s’annonce cauchemardesque.

Fenerbahce n’a pas remporté le titre turc depuis 9 ans, ce qui a poussé l’administration à retrousser ses manches avec la sélection, et la valeur de l’équipe est estimée à 200 millions d’euros.

Des joueurs d’une valeur de plus de 60 millions d’euros ont été achetés rien que cet été, comme Edin Dzeko de l’Inter, le capitaine de l’Ajax Dusan Tadic, qui s’est séparé des géants néerlandais pour venir à Istanbul, et Dominik Livakovic, le gardien de premier choix de la Croatie. Il manquera cependant la réunion d’aujourd’hui.

Fenerbahce a acheté un joueur de Manchester United – le Brésilien Fred, et a recruté un international polonais du Dynamo (Moscou) pour 10 millions d’euros, ainsi que l’une des plus grandes stars turques de ces dernières années – Cengiz Yonder, venu de Marseille pour 15 millions d’euros. euros. .

L’équipe comprend actuellement 8 citoyens turcs, en plus des joueurs anglais de Premier League Michy Batshuayi et Joshua King, qui sont des citoyens belges et norvégiens.

Photo : AR/BTA

Vous comprenez vous-même qu’il s’agit d’une équipe très forte, et les performances de l’élite turque le prouvent. Depuis le début de la saison, Fenerbahce a remporté 9 victoires en 9 matches, avec une différence de buts de 24:5.

En additionnant les six victoires contre Zembru (Moldavie), Maribor (Slovénie) et le FC Twente (Pays-Bas) lors des éliminatoires européennes, ainsi que les deux matches de la phase de groupes jusqu’à présent, la saison de Fenerbahce ressemble à ceci : 17 matchs – 17 victoires.

C’est certainement le meilleur moment pour cette équipe de rencontrer Ludogorets, et pour les habitants de Razgrad, c’est probablement le pire moment pour visiter le Bosphore. La même chose est prise en compte par les parieurs avec une très petite cote de 1,25 pour la victoire de l’équipe à domicile, contre 10 pour l’équipe à domicile.

READ  La course de samedi soir décide des titres Silver Cup et Class

Ce sont les matchs dans lesquels on dit que l’opprimé n’a rien à perdre, mais Ludogorets a accumulé suffisamment de défaites et de mauvais résultats. Pour les 12 fois champions de Bulgarie, la seule façon de progresser est de remporter des victoires et des matches solides, et jusqu’à présent, l’équipe n’a pas montré qu’elle en était capable.

Et l’histoire n’est pas du côté de Ludogorets, qui n’a pas perdu lors de sa seule visite à Istanbul – 0:0 contre le local Basaksehir, lors d’un match de groupe de la Ligue européenne en 2017. Mais pour les équipes locales, les statistiques près du Bosphore sont terrifiant – 8 matches et 6 défaites, soit L’équivalent de Ludogorets et une victoire.

La seule victoire remportée par le Pérou a été contre Fenerbahce avec un score de 2:1, éliminant les « Lanternes » avec un score de 3:1. Sinon, Levski a perdu contre Besiktas 0:1 et contre Galatasaray 1:2. Le CSKA a subi trois défaites – 0:3 contre Galatasaray, 0:2 et 0:1 contre Besiktas. Botev de Plovdiv a également joué un match à Istanbul, perdant contre Fenerbahce 1:3.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer