sport

L’interdiction de football d’Issa Hayatou par la Fifa annulée par le Tribunal arbitral du sport

Le Camerounais Issa Hayatou est le dirigeant le plus ancien de l’histoire du Café, ayant dirigé l’organisation pendant 29 ans

Le Tribunal arbitral du sport (Cas) a annulé la suspension d’un an infligée par la Fifa à l’ancien président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou.

Le contrat de 12 ans, qui a couru de 2017 à 2028, a été vaut un milliard de dollars.

La Fifa avait jugé que Hayatou, aujourd’hui âgé de 75 ans, avait manqué à ses obligations fiduciaires envers Café en négligeant une offre rivale.

« A la suite de ses délibérations, le Panel a conclu qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour établir une violation du Code d’éthique de la Fifa qui justifierait les sanctions imposées à Issa Hayatou par la Fifa », a déclaré Cas dans un communiqué.

« En conséquence, la formation du TAS a accueilli l’appel et annulé la décision contestée. »

L’organisation basée à Zurich a déclaré que Hayatou, qui a dirigé le football africain de 1988 à 2017, n’avait pas informé le comité exécutif de la CAF d’une offre plus importante d’une valeur de 1,2 milliard de dollars d’une société de médias égyptienne appelée Presentation Sports.

Alors que la Fifa a déclaré que la négligence de cette offre avait coûté financièrement à Café, Hayatou avait fait valoir que l’offre, intervenue à la veille de la signature de Caf avec Lagardère, ne pouvait pas être prise au sérieux.

« La société PS avait un capital de quelques milliers de dollars seulement et a fait une offre de 1,2 milliard de dollars », a déclaré l’équipe juridique de Hayatou lors d’un discours à la Fifa l’année dernière.

« L’offre n’était pas sérieuse, s’étant glissée sous la porte de [then Caf vice-president Suketu] La chambre d’hôtel de Patel, au lieu de la présenter officiellement au Café. »

READ  Barty et Williams dirigent les éditoriaux

En novembre 2019, la Caf – à une époque où elle travaillait en partenariat avec la Fifa – a annulé l’accord de télévision et de marketing avec Lagardère, affirmant qu’elle avait enfreint les règles de concurrence.

Lagardère basée en France (maintenant connue sous le nom de Sportfive) a déclaré qu’elle se battrait pour faire respecter le contrat, décrivant la décision de Caf comme « illégale, déraisonnable et injustifiée ».

L’amende de 30 000 $ sera annulée pour un homme qui a déclaré s’être senti « lésé par les accusations » portées contre lui l’année dernière.

Hayatou a été membre du Comité exécutif de la Fifa, aujourd’hui appelé le Conseil de la Fifa, de 1990 à 2017 et a été brièvement président par intérim de la Fifa entre 2015 et 2016.

Il se trouve actuellement à Yaoundé, la capitale du Cameroun, qui accueille dimanche la finale de la Coupe d’Afrique des Nations lorsque l’Egypte de Mohammed Salah affrontera le Sénégal de Sadio Mane.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer