sport

Les tensions entre le club et le pays se profilent avant la Coupe du monde féminine

Avant la Coupe du monde féminine en juillet, les tensions entre les clubs et le pays sont apparues mercredi lorsque les équipes nationales ont été invitées à ne pas rappeler les joueuses dans les camps d’entraînement avant la date de sortie imposée par la FIFA.

L’Association européenne des clubs note les inquiétudes de ses membres concernant la « pratique actuelle largement répandue » des associations nationales d’appeler les joueurs tôt en violation des périodes de repos obligatoires.

Les règles de la FIFA exigent que les joueuses des 32 équipes de la Coupe du monde féminine se présentent aux équipes nationales le 10 juillet, 10 jours avant le début du tournoi d’un mois en Australie et en Nouvelle-Zélande.

La date limite pour que les clubs libèrent leurs joueuses est à plus de cinq semaines de la finale de la Ligue des champions féminine du 3 juin qui se terminera par la saison européenne.

regarder | Record Hetema du Canada dans la perte d’exhibition contre la France :

Jordyn Heetema a marqué lors de la défaite du Canada contre la France

Jordyn Hettema a marqué le seul but du Canada dans une défaite de 2-1 contre la France lors d’un match amical au Mans, en France.

L’avertissement de l’ECA est intervenu un an après que certaines équipes nationales ont ouvert des camps en mai pour le début de l’Euro 2022 le 6 juillet, y compris l’éventuel vainqueur en Angleterre.

Claire Bloomfield, présidente de la Women’s Football Association, a déclaré que la question était « une préoccupation majeure pour le bien-être des joueuses ».

« La question des premières convocations est une relique du jeu dans sa forme amateur et nuit au succès et à la croissance futurs du football féminin », a-t-elle déclaré.

Bloomfield a déclaré que les clubs souhaitaient bientôt « des contacts constructifs et directs » avec les parties prenantes, y compris les fédérations.

READ  Ivete Goranova a remporté une médaille d'argent aux Championnats du monde de karaté

Les États-Unis, champions en titre de la Coupe du monde, choisiront probablement une équipe presque entièrement nationale.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer