Top News

Les eurodéputés pressent la France et la Grande-Bretagne de sauver Eurostar-Politico

Des dizaines de députés européens ont appelé aujourd’hui les gouvernements français et britannique à agir rapidement pour sauver Eurostar, confronté à des difficultés financières en raison de la crise du coronavirus.

La compagnie ferroviaire a abandonné les services à un aller-retour par jour après la baisse du nombre de passagers et a appelé à un sauvetage de l’État.

“L’avenir du transport ferroviaire via le canal est en jeu si aucune solution n’est trouvée”, ont écrit les députés dans une lettre adressée au ministre français des Transports Jean-Baptiste Djebbari, à son homologue britannique Grant Shaps et à la commissaire européenne aux transports Adina Vallian.

La lettre, organisée par Kiaran Cove, membre du Parlement européen irlandais vert, a été signée par plus de 60 parlementaires de tous horizons politiques, ainsi que par deux membres de la Chambre des lords du Royaume-Uni.

Il appelle à une “solution rapide” des deux côtés, après plusieurs semaines de discussions entre les ministres des transports français et britannique sur la manière de soutenir l’entreprise.

“Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur les difficultés auxquelles est confrontée la compagnie et noter que de nombreuses compagnies aériennes ont déjà bénéficié d’une aide financière substantielle”, indique le communiqué.

Plus tôt ce mois-ci, Shaps a déclaré que la responsabilité du sauvetage de l’opérateur incombait à la France, étant donné qu’elle appartenait à 55% à la société ferroviaire nationale française SNCF. Le gouvernement britannique a vendu sa participation dans Eurostar en 2015.

READ  L'aide de 150 euros est enfin étendue aux jeunes bénéficiaires d'APL et boursiers

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer