Tech

Les espoirs de la France sont grands alors que les États-Unis gèlent les tarifs sur la taxe technologique

Le gouvernement français a poussé un soupir de soulagement vendredi après que les États-Unis ont reporté indéfiniment les tarifs sur le vin français, les cosmétiques et autres produits conçus en représailles à une taxe française sur les géants de la technologie.

Le bureau du représentant américain au commerce a déclaré jeudi dans un communiqué qu’il avait suspendu les droits de douane visant la France, qui devaient entrer en vigueur cette semaine, alors qu’il enquêtait sur des taxes techniques similaires d’un nombre croissant d’autres pays.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré que son gouvernement “prend note” de la décision américaine et a appelé à un accord mondial sur la taxation des géants de l’Internet tels que Google et Amazon.

Il fait partie de plusieurs différends commerciaux qui ont endommagé les relations transatlantiques ces dernières années. Dans une déclaration à l’Associated Press vendredi, Le Maire a appelé à «un règlement global des différends commerciaux entre les États-Unis et l’Europe, qui font perdre à tout le monde, surtout en cette période de crise».

Le gouvernement américain affirme que la taxe française cible injustement les entreprises américaines. La France affirme que ses taxes visent toute entreprise aux revenus énormes et qu’elle vise à amener les géants de la technologie à payer des impôts dans les pays dans lesquels ils font des affaires plutôt que dans des paradis fiscaux.

Alors que la France est en tête des taxes technologiques, plusieurs autres pays ont introduit des mesures similaires qui inquiètent les États-Unis, notamment la Grande-Bretagne, l’Inde, la Turquie et le Brésil.

READ  Tous les grands politiciens sont au Clubhouse - POLITICO

Les négociations sur un accord fiscal mondial sur la technologie au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques ont été bloquées après le retrait de l’administration Trump l’été dernier. La France et d’autres espèrent que l’administration Biden sera plus disposée à conclure un accord.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer