science

Les astronomes ont prouvé qu’il n’y a qu’un seul grand trou noir au centre de la galaxie

Les astronomes ont prouvé qu’il n’y avait qu’un seul grand trou noir au centre de la Voie lactée, a rapporté TASS, citant une déclaration de l’Institut allemand Max Planck de physique extraterrestre.

Cette découverte a été faite sur la base de données obtenues lors du suivi de l’activité de Sgr A*, un trou noir supermassif au centre de la Voie lactée.

Les scientifiques pensent que la quasi-totalité de la matière au centre de la galaxie est concentrée dans une très petite zone dont le diamètre est équivalent à la distance entre le Soleil et Mercure. Les astronomes expliquent que cela exclut l’existence d’autres grands trous noirs que Sagittarius A*.

« Ce matériau, dont nous avons calculé la masse à partir de l’activité de Sgr A*, s’avère localisé dans une très petite région de l’espace. En même temps, sa masse correspond aux estimations obtenues par nos confrères lors des observations d’étoiles. » » déclare le chercheur de l’institut Diogo Ribeiro, cité dans le communiqué de presse, également rapporté par l’agence de presse Reuters : « Il s’éloigne périodiquement à de grandes distances du trou noir. « Cela indique qu’il n’existe qu’un seul objet de ce type au centre de la Voie Lactée. » BTA.

Ribeiro et ses collègues sont arrivés à cette conclusion en analysant les données collectées par l’instrument gravitationnel monté sur le très grand télescope (VLT) de l’Observatoire européen austral au Chili. Il s’agit d’un appareil capable de suivre très précisément l’emplacement et de calculer la distance jusqu’aux objets les plus sombres et les plus mystérieux de l’espace.

READ  La plus grande météorite martienne du monde est exposée

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer