Tech

Les AirTags d’Apple sont utilisés par les voleurs de voitures canadiens pour cibler les véhicules haut de gamme

Ils demandent maintenant aux propriétaires de vérifier régulièrement leurs voitures et d’appeler la police si des dispositifs de suivi suspects sont découverts.

L’avertissement intervient alors que plus de 2 000 véhicules ont été volés dans la région l’année dernière, et seulement 350 environ ont été récupérés.

Apple a introduit les AirTags plus tôt cette année comme un moyen pour les utilisateurs de garder une trace de leurs biens.

Peu de temps après le lancement La société l’a mis à jour Pourtant, les problèmes de confidentialité concernant la possibilité de suivre quelqu’un sans son consentement.

Au début, ils faisaient du bruit trois jours après la séparation d’avec leur propriétaire, mais cela a été changé en un intervalle aléatoire compris entre huit et 24 heures.

AirTags a également été utilisé pour afficher un fichier Dépôt illégal de biens des sans-abri aux Etats-Unis.

Un avocat de Portland a attaché 16 étiquettes à des gants, un mégaphone, une presse française et plus encore dans le but de comprendre ce qui arriverait aux propriétés de ses clients lorsque le camp dans lequel ils séjournaient serait acquitté.

Le panneau montrait qu’ils se sont tous retrouvés dans une station locale de transfert de déchets, en violation de la loi de l’Oregon qui stipule que la ville doit conserver tous les biens « identifiables comme appartenant à quelqu’un et ayant un usage évident » lors de l’évacuation des sites de camps de sans-abri. .

La ville faisait déjà face à un recours collectif après que quatre autres sans-abri ont allégué que des entrepreneurs avaient illégalement disposé de leur propriété.

READ  Une nouvelle rumeur fait état d'événements de lancement de deux appareils Apple en septembre

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer