sport

L’équipe #SportSpreadsRespect rencontre les autorités françaises pour lancer le travail de cartographie

@ministère français des Sports et des jeux olympiques et paralympiques

La « Combattre le discours de haine dans le sport« L’équipe du projet a rencontré les partenaires nationaux français les 8 et 9 novembre à Paris pour discuter de l’état du discours de haine dans le sport en France avec les parties prenantes, dans le but de finaliser la fiche d’information qui sera présentée par le coordinateur national dans le prochain projet en ligne Atelier .

Au cœur de la stratégie du projet, cet exercice de cartographie collaborative cède la place à un travail de collecte de données, où les principaux acteurs du monde du sport identifient collectivement les lacunes, les opportunités et les bonnes pratiques, pour ensuite utiliser ces résultats pour élaborer des propositions politiques de prévention, l’atténuation, le signalement et la gestion des cas, et le contrôle des dommages (protection des témoins et des victimes), les sanctions et les châtiments, ainsi que la réhabilitation des auteurs qui propagent des discours de haine dans le sport.

Soutient l’initiative #SportSpreadsRespect Partenaires nationaux ayant une expérience dans le renforcement des capacités. à court terme avec l’orientation de structurer ces propositions en une stratégie nationale cohérente; A plus long terme avec la création d’un centre de ressources en ligne sur les outils actuels pour lutter contre les discours de haine dans le sport et assurer la pérennité de cette action collective.

Lors de cette première rencontre, Gabriella Mattei, chargée de projet responsable de l’initiative #SportSpreadsRespect, David Briken, coordinatrice du projet en France, ainsi que des représentants du ministère français des sports, des jeux olympiques et paralympiques Catherine Chenvier, sous-directrice de la sécurité, de l’animation et des métiers du sport et de l’éthique, Soline Charrois, chef de la délégation aux affaires européennes et internationales, et Adrien et Agré Dumas, Chargé de liaison de la Délégation Jeunesse et Sports, Des échanges fructueux. Des étapes importantes ont été franchies, comme l’accord sur un calendrier pour achever le processus de cartographie du projet afin de présenter le cas du discours de haine dans le sport en France, y compris la dimension en ligne de ce phénomène, aux cinq autres pays participant au projet.

READ  Barcelone - Naples 2:1 - Topsport.bg

La « Combattre le discours de haine dans le sportLe projet conjoint est financé par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer