Top News

Le Télescope pour les amateurs

À tous les passionnés, aux têtes en l’air fascinées par l’infini et au-delà, ceux qui adoreraient plonger leur regard dans la nuit noire et découvrir une nouvelle étoile ou une nouvelle planète pour y apposer son nom ! Voici l’instrument indispensable : un Télescope ou une Lunette astronomique.

Cet article s’adresse surtout aux amateurs qui souhaitent comment choisir un bon télescope pour débutant. Et si vous êtes un expert capable de s’asseoir à la table master class de l’online casino du télescope, n’hésitez pas à nous enrichir de votre expérience.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un Télescope ?

Le télescope est avant tout un outil d’optique, utilisant un système optimisé de miroirs recueillant la lumière, afin d’observer sur ce qui se situe loin, voire très loin. Aujourd’hui ils sont très perfectionnés technologiquement. Les astronomes sont ceux qui l’utilisent le plus pour scruter le ciel et l’espace afin d’observer les objets et l’univers extraterrestres. Astéroïdes, étoiles, comètes, planètes…, bref tout ce qu’il peut être intéressant à voir dans le monde de l’infiniment loin !

Comment choisir un Télescope ?

La question à se poser est avant tout ce que vous souhaitez en faire. De cette décision découleront deux possibilités de base, choisir un télescope ou une lunette astronomique.

La différence entre les deux appareils réside sur le fait que le télescope utilise la réflexion comme principe de base, soit un miroir concave qui concentrera la lumière sur un point focal, tandis que la lunette, elle passera par la réfraction, c’est-à-dire un effet de loupe où les faisceaux lumineux traversent plusieurs lentilles.

READ  Manifestations contre les entrepôts Amazon à travers la France

Les lunettes astronomiques permettent d’avoir des images de bonne qualité et conviennent aux novices, en raison du peu d’entretien qu’elles nécessitent. Elles s’avèrent cependant plus coûteuses par rapport à un télescope qui sera moins encombrant et offrant un plus grand diamètre d’ouverture, à un prix moins élevé.

Ce qui nous amène au premier point à prendre en compte : Le diamètre d’ouverture. Il s’agit du diamètre du tube pour un télescope et de celui de la lentille formant l’objectif pour la lunette.

Simple : Plus il est grand, mieux il capte de lumière, meilleure est la vue.

À partir d’un diamètre de 60 mm, vous obtenez une bonne vision sur la Lune, les comètes et les nébuleuses. Mais pour correctement apercevoir les planètes du système solaire, il faut compter à partir de 70 mm et plus. Plus c’est grand plus la vue est détaillée. Il y a les oculaires. Ce sont les lentilles, point de contact entre notre œil et le télescope. Chiffre bas = grossissement grand.

Ensuite la monture : deux choix s’offrent à nous :

  • Monture azimutale : permettant d’ajuster en deux dimensions (droite-gauche& haut-bas), il s’agit de la monture la plus facile d’utilisation pour les observations brèves et variées.
  • Monture équatoriale : idéale pour la précision, elle permet de suivre aisément le mouvement des astres donc d’observer plus longtemps.

En résumé, une Lunette astronomique restera le meilleur choix pour un débutant, tandis que le télescope sera pour les passionnés confirmés !

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer