entertainment

Le rappeur DaBaby s’excuse pour ses commentaires sur la communauté LGBTQ+

Cette décision intervient quelques jours après que ses commentaires ont été largement condamnés par des musiciens éminents, des membres de la communauté LGBTQ + et des alliés.
Le rappeur a écrit dans une note : “Je tiens à m’excuser auprès de la communauté LGBTQ+ pour les commentaires offensants et provocateurs que j’ai tenus.” Posté sur son Instagram vérifié page. “Une fois de plus, je m’excuse pour mes commentaires trompeurs sur le VIH/SIDA et je sais que l’éducation à ce sujet est importante.”

Elton John, Madonna, Koestloff et Dua Lipa faisaient partie de ceux qui se sont prononcés contre ses commentaires, qui ont été faits lors de son set au Rolling Loud Music Festival à Miami le mois dernier.

Après avoir fait des commentaires et au milieu de la réaction croissante, DaBaby s’en est d’abord tenu à ses commentaires.

Avant que Dabibi ne s’excuse dans sa déclaration, il a critiqué ceux qui le tiennent pour responsable de ses déclarations.

“Les réseaux sociaux évoluent si vite que les gens veulent vous démolir avant que vous n’ayez une chance de grandir, d’éduquer et d’apprendre de vos erreurs”, a-t-il écrit. “En tant qu’homme qui a dû se sortir de circonstances très difficiles, avoir des gens que je connaissais qui travaillaient ouvertement contre moi – sachant que ce dont j’avais besoin était une éducation sur ces sujets et la direction – était difficile.”

Il a ajouté : “J’apprécie les nombreuses personnes qui sont venues vers moi avec gentillesse et qui m’ont contacté en privé pour m’offrir sagesse, éducation et ressources. C’est ce dont j’avais besoin et que j’ai reçu.”

READ  Le TIFF annonce les détails du Festival du film de Toronto 2021

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer